L’info en continu

    • Cameroun : Paul Biya refuse le dialogue avec Maurice Kamto

      - 12h34

      Un dialogue entre le chef de l’Etat camerounais, Paul Biya et l’opposant Maurice Kamto ? Le ministre camerounais de la Communication René Sadi, invité sur RFI, n’a pas fait de détour autour de la question. Aucune rencontre n’aura lieu entre le président et son opposant.

    • Côte d’Ivoire : heurts entre policiers et étudiants à Abidjan

      - 12h32

      De violents affrontements, sur fond de grève des enseignants, ont opposé mardi élèves et policiers dans plusieurs endroits d’Abidjan, notamment près du lycée international Jean Mermoz, l’un des grands établissements français de la capitale économique ivoirienne, ont rapporté plusieurs témoins.

    • lundi 04 mars
    • Centrafrique: désaveu de l’accord de paix après le retrait d’un groupe armé

      AFP - 14h38

      L’accord de paix en Centrafrique, signé début février entre Bangui et 14 groupes armés, est dans la tourmente depuis la formation d’un nouveau gouvernement dimanche: un groupe armé majeur a annoncé quitter l’équipe gouvernementale, un autre la dénonce, et un troisième dit se retirer de l’accord. Le Front démocratique du peuple centrafricain (FDPC, groupe armé localement implanté dans le nord-ouest du pays, mais qui n’est pas présent à l’échelle nationale) a annoncé lundi « se retirer purement et simplement du processus de paix ».

    • Algérie: dates-clés de la présidence d’Abdelaziz Bouteflika

      AFP - 14h34

      Le 15 avril 1999, M. Bouteflika, adoubé par l’armée, est élu à la présidence (73,79%) en pleine guerre civile. Son élection est contestée par ses six adversaires qui s’étaient retirés la veille du scrutin en affirmant que les « jeux étaient faits ». Le 16 septembre, il obtient un oui massif au référendum sur l’amnistie des islamistes n’ayant pas commis de crimes de sang et de viols et se soumettant à l’autorité de l’Etat. Après sa réélection en 2004, un nouveau référendum permet l’adoption d’une « Charte pour la paix et la réconciliation », offrant le « pardon » aux islamistes encore dans le maquis en échange de leur reddition.

    • Cameroun: dans le Sud-Ouest anglophone en conflit, « même les chiens n’errent plus »

      AFP - 14h31

      « On est passé de l’euphorie des manifestations indépendantistes à la confusion »: dans le centre-ville de Buea, capitale régionale du Sud-Ouest anglophone camerounais, ce fonctionnaire vit la peur au ventre. Il craint les attaques des « Amba Boys », ces groupes armés, basés de façon éparse dans la forêt des régions anglophones du Cameroun, le Sud-Ouest et le Nord-Ouest, qui ont pris les armes fin 2017 pour réclamer leur indépendance. Ils veulent leur propre Etat, l' »Ambazonie », dont la capitale serait Buea. Et pour ce faire, ils lancent des raids quasi quotidiens sur les symboles de l’Etat: gendarmerie, fonctionnaires, entreprises publiques.

    • Egypte: « Shawkan » libéré, veut continuer à « être photojournaliste »

      AFP - 14h28

      Près de six ans après son arrestation alors qu’il couvrait une manifestation d’islamistes au Caire, le photojournaliste égyptien Mahmoud Abu Zeid, dit « Shawkan », est rentré chez lui lundi et a annoncé, quelques heures après sa libération, vouloir continuer son « travail de photojournaliste ».

    • mercredi 27 février
    • Soudan: l’état d’urgence ne vise pas les manifestants (vice-président)

      - 17h06

      Le vice-président soudanais a assuré mercredi que l’état d’urgence décrété récemment dans tout le pays n’était pas destiné à juguler les manifestations contre le président Omar el-Béchir mais à lutter contre la contrebande. Les propos de Awad Ibnouf, récemment nommé premier vice-président, interviennent au lendemain de critiques de quatre pays occidentaux qui ont dénoncé un « retour à un régime militaire » au Soudan.

    • Cinéma : « Les charognards », la dépouille d’un mort que personne ne veut enterrer

      - 17h04

      Avec « Duga » (Les Charognards »), projeté en compétition mercredi au Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco), les coréalisateurs Abdoulaye Dao et Hervé Eric Lengani livrent une satire acerbe de la société burkinabè. Chefs traditionnels, prêtres et imams, policiers, fonctionnaires des services sociaux: personne n’est épargné dans cette comédie dramatique réalisée avec finesse et humour.

    • vendredi 15 février
    • Le Premier ministre français Édouard Philippe

      - 12h41

      Le Premier ministre français Édouard Philippe a donné le coup d’envoi d’une semaine décisive pour tenter de remettre à flot la majorité présidentielle, en détaillant, dimanche soir dans un entretien au quotidien économique Les Échos, les gestes annoncés six jours auparavant par le chef de l’État

    • mardi 12 février
    • « Gabon »: semaine décisive pour sortir la France de la crise

      AFP - 15h15

      Le Premier ministre français Édouard Philippe a donné le coup d’envoi d’une semaine décisive pour tenter de remettre à flot la majorité présidentielle, en détaillant, dimanche soir dans un entretien au quotidien économique Les Échos, les gestes annoncés six jours auparavant par le chef de l’État



Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Gabon et recevez gratuitement toute l’actualité