Santé › Actualité

Libreville célèbre la Journée mondiale de la tuberculose

Le Gabon à l’instar de la communauté internationale, a commémoré, ce lundi 25 mars, la 26ème Journée mondiale de la tuberculose, sous le thème «Il est temps d’agir», pour appeler les parties prenantes à mieux s’impliquer davantage dans la lutte contre cette maladie.


Les manifestations marquant la célébration de la Journée mondiale de la tuberculose ont eu lieu, ce lundi 25 mars 2019, à l’hôpital spécialisé de Nkembo à Libreville, en présence des responsables de ladite structure, des représentants de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et d’un parterre d’invités.

Le directeur du Programme national de lutte contre la tuberculose, Docteur Jocelyne Mahoumbou a décliné les actions mises en place par le gouvernement gabonais pour pouvoir élargir cet accès des populations au diagnostic et au traitement de la tuberculose.

Selon lui, grâce au financement du fond mondial dont le Gabon a bénéficié de 2016 à 2018, le programme a mis en place des pôles de diagnostics et de traitements sur l’ensemble du territoire. «Six pôles sont opérationnels pour le diagnostic de la tuberculose multi résistante à l’hôpital spécialisé de Nkembo, au laboratoire national de santé publique, à l’hôpital évangélique de Bongolo, au CERMEL, Centre Hospitalier Régional d’Oyem et de Franceville. Quatre autres vont être installés d’ici le 30 juin 2019 au CHR Port Gentil, Koulamoutou, Makokou et Tchibanga. Les équipements et accessoires sont déjà disponibles à l’Office pharmaceutique national», a-t-il dit.

Un planning d’installation et de formation du personnel a été élaboré afin de pouvoir utiliser ces nouveaux appareils. Dans la formation des prestataires de soins, on note 42 médecins généralistes, 1 pédiatre, 46 infirmiers et 58 techniciens de laboratoires et 27 agents pénitentiaires pour étendre la prise en charge de la tuberculose dans les départements. Le tout, suivi par les activités de supervision des agents de Centres de diagnostic et de traitement et Centres de traitement formés pour s’assurer que tout se passe au mieux dans les différents centres hospitaliers d’ici juin 2019.

Il est prévu également la mise en place au Centre hospitalier universitaire de Libreville (CHUL), d’une chaîne LPA pour réaliser les tests de sensibilité aux antituberculeux de première et deuxième ligne, d’ici juin 2019. C’est un appareil qui est plus sophistiqué que le Xpert. Sur le plan du diagnostic, cet appareil peut également permettre de faire la charge virale des malades atteints du VIH Sida.

Au plan programmatique pour l’année 2018, le programme a pu réaliser pour la première fois dans le cadre de ses activités de routine, une revue de programme qui a permis d’élaborer le plan stratégique TB 2019-2023. Aussi l’élaboration de la note conceptuelle pour la période 2019-2021 et l’acceptation de la note conceptuelle par le TDP du FM et signature en cours d’une nouvelle subvention avec le Fonds mondial pour la période 2019-2021.

Concernant l’approvisionnement en médicaments, l’État met un accent particulier sur l’achat des médicaments en première ligne. De même, l’approvisionnement régulier des structures de prise en charge en médicaments antituberculeux de première et seconde ligne et la formation des prestataires de soins aux outils de gestion d’achats et de stocks pour l’amélioration de la gestion des produits de santé.

Dans son intervention, la directrice de l’hôpital spécialisé de Nkembo, Yolaine Ntsame Nguema, a énuméré quelques réalisations en précisant qu’ils ont décidé de prendre en charge les malades atteints de la tuberculose multi résistante. «Le Fonds mondial a mis en place un bâtiment à la disposition des malades. Depuis mon arrivée, afin d’améliorer les conditions de vie et de prise en charge, nous avons ouvert un service de consultation externe depuis juillet 2018 qui s’occupe de tous les malades pour désengorger les CHU, un service d’accueil pour les orientations et une salle d’attente et de sensibilisation. Désormais, nous sommes approvisionnés en eau, l’alimentation des malades s’est également améliorée avec trois repas au quotidien», a-t-elle fait savoir.

 

Agence Gabonaise de Presse

Commentaire

Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Le retour du president Ali Bongo vous satisfait-il ?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut