International › APA

Cameroun: un taux de souscription de 398% à une émission de bons du Trésor

L’Etat du Cameroun a enregistré un taux de souscription de l’ordre de 398,00% lors d’une émission de bons du Trésor assimilables (BTA) d’un montant de 10 milliards FCFA, lancée le 10 avril dernier sur le marché de la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac), a appris APA aux termes d’un communiqué du ministère des Finances (Minfi).Ainsi, pour cette opération de titres dématérialisés à 26 semaines, les 9 spécialistes en valeurs du Trésor (SVT) soumissionnaires du pays émetteur, du Congo-Brazzaville, du Gabon, de la Guinée Équatoriale, de la République centrafricaine et du Tchad ont reçu des propositions du montant mis en adjudication d’un total de 39,8 milliards FCFA.

A l’instar de cet engouement populaire, l’on note que les émissions de titres publics camerounais connaissent un succès certain auprès des souscripteurs depuis le début de l’année, à l’exception notable la contre-performance enregistrée le 20 février sur le même marché, soit 78,20% de taux de souscriptions lors d’une émission d’obligations du Trésor (OTA) de 20 milliards FCFA.

L’on note que les émissions de titres publics camerounais connaissent un engouement certain depuis le début de l’année, à l’exception notable la contre-performance enregistrée le 20 février dernier sur le même marché, soit 78,20% de taux de souscriptions lors d’une émission d’obligations du Trésor (OTA) de 20 milliards FCFA.

Selon les services compétents du Minfi, au 1er trimestre 2019, le Trésor public camerounais, à travers des émissions de titres publics, a levé une enveloppe globale de 136 milliards FCFA sur le marché de la Beac.

Le Cameroun prévoit, pour toute l’année en cours, des émissions à hauteur de 260 milliards FCFA pour combler, en partie, un gap de 482 milliards FCFA sur des recettes budgétaires annuelles attendues de 3.991,1 milliards FCFA à travers les emprunts obligataires, des BTA et des OTA.

Le pays a aussi, ces dernières semaines, accéléré son programme de mobilisation de ressources financières afin de faire face aux tensions de trésorerie croissantes, dans un contexte de diminution des recettes pétrolières et de montée de l’insécurité.

Commentaire

Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Le retour du president Ali Bongo vous satisfait-il ?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut