International › APA

Coronavirus : un 2è cas suspect détecté en Côte d’Ivoire déclaré «négatif »

Un deuxième cas suspect de Coronavirus détecté le 15 février 2020 à l’Hôpital général de Bingerville, ville située à l’Est d’Abidjan, a été déclaré « négatif », selon Dr Chérif Djibril, gestionnaire du centre des opérations d’urgence de l’Institut national de l’hygiène publique (INHP).M. Chérif Djibril s’exprimait, vendredi, à l’occasion d’un briefing des journalistes et professionnels des médias dans l’amphithéâtre de l’INHP à Abidjan sur le Coronavirus (COVID 19) qui a touché 26 pays avec 75 744 cas confirmés et plus de 2 000 décès enregistrés (à la date du 20 février 2020).

Interrogé par APA, Dr Coulibaly Daouda de l’INHP, a précisé qu’il s’agit d’ « un étudiant Ivoirien qui a séjourné récemment en Chine, qui à son arrivée (à l’aéroport d’Abidjan) a présenté une fièvre plus rhume à l’hôpital, on l’a isolé et on a fait le prélèvement à l’Institut pasteur et c’est revenu négatif». 

Selon Dr Coulibaly Daouda, sous-directeur du service de la surveillance, de l’hygiène générale, de l’enseignement et de la recherche à l’INHP, « le patient a été libéré et aujourd’hui vaque à ses occupations ».  

Contacté par le District sanitaire de Cocody-Bingerville d’un « cas suspect » à l’Hôpital général de Bingerville le 15 février 2020, l’Equipe d’intervention rapide (EIR) central a alerté le SAMU-Coronavirus qui a assuré le transport médicalisé du cas au service des maladies infectieuses et tropicales (SMIT).  

Un prélèvement naso-pharyngé a été effectué sur le cas avant d’être transmis à l’Institut pasteur, un laboratoire d’analyse de référence. L’échantillon prélevé sur le cas suspect notifié est ressorti «négatif  au COVID 19 (Coronavirus disease ayant resurgi en 2019)». 

Pour éviter la contamination de cette maladie, l’Etat de Côte d’Ivoire a pris des mesures en renforçant le service de surveillance épidémiologique aux frontières. Dès que quelqu’un présente une fièvre, un problème respiratoire, et surtout en provenance de Chine, il est prélevé pour un examen médical.

Le ministère ivoirien de la Santé avait été alerté le 25 janvier 2020 par les autorités aéroportuaires d’Abidjan de la présence d’un cas suspect dans un aéronef de la compagnie Turkish Airlines en provenance de Pékin à destination d’Abidjan. Après un examen, ce cas suspect a été déclaré négatif.

Le premier cas suspect était une étudiante ivoirienne de 34 ans résidant à Pékin depuis cinq ans, qui avait présenté un syndrome grippal avec toux, éternuement, écoulement nasal et difficulté respiratoire qui a débuté le 22 janvier 2020 à Pékin.

La transmission de cette maladie est interhumaine et se fait par voie aérienne via les gouttes de salive (toux ou éternuement) ainsi que par contact (transmission manuportée). La Chine, où a resurgi le Coronavirus (déjà apparu dans le monde en 1960), enregistre 74 670 cas confirmés. 

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS), elle, a été informée le 31 décembre 2019 par les autorités chinoises de cas regroupés de pneumonies en lien avec le marché aux poissons et d’animaux vivants de la ville de Wuhan.

Sur 41 premiers cas identifiés, la majorité avait un lien avec le marché aux poissons et d’animaux vivants. En 2003, une épidémie de SARS-CoV (épidémie à Coronavirus) débutée dans la partie Sud de la Chine avait touché 29 pays dans le monde.




Commentaire

À LA UNE
Sondage

Le retour du president Ali Bongo vous satisfait-il ?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut