L’info en continu

    • vendredi 11 octobre
    • “Grand Kallé”, sous mandat de dépôt pour «outrage au chef de l’Etat»

      - 09h45

      Armel Mouendou Mbina, surnommé « Grand Kalé », a été déferré mercredi après-midi à la prison centrale pour « outrage au chef de l’Etat », après avoir été arrêté vendredi pour avoir insulté les forces de l’ordre. Cet opposant, qui avait soutenu Jean Ping, avait accusé les forces de sécurité gabonaises de l’avoir retenu au secret pendant près de onze mois, avec Stempy Obame et Alain Mbela.

    • lundi 07 octobre
    • Mathias Otounga Ossibadjouo heureux de revenir au gouvernement

      - 18h23

      Nommé ministre de la Décentralisation, de la Cohésion et du Développement du Territoire en remplacement  de Arnaud Calixte Engandji Alandji,  Mathias Otounga Ossibadjouo s’est dit très heureux de revenir au gouvernement. Le député du 1er siège du département de la Sebé Brikolo a été plusieurs fois ministre. D’abord ministre de la défense nationale (septembre 2015- octobre 2016) en passant par ministère du budget et des comptes publics (octobre 2016- août 2017)  avant de diriger durant 2 ans le portefeuille des Sports.

    • Cancers féminins : Une campagne de sensibilisation à Ntoum

      - 17h25

      À l’occasion de sa journée d’actions sociales, Ecobank a lancé, le 5 octobre, à Ntoum, une campagne de sensibilisation sur les Maladies non transmissibles (MNT). Chaque année, ces maladies tuent 56 millions de personnes, soit 71% des décès dans le monde. Les principaux types de MNT sont les maladies cardiovasculaires, les cancers, les maladies respiratoires chroniques et le diabète. Ntoum a été entretenue par deux médecins spécialistes des cancers féminins, dont un médecin résident au service oncologie à l’hôpital d’Angondjé. Au terme de cette journée de sensibilisation, Ecobank a remis un don de 1,5 million de francs CFA à l’UFC. Grâce à cette enveloppe, l’association va étendre la sensibilisation sur les cancers du sein et du col de l’utérus, à travers une campagne dans les établissements primaires et secondaires de la ville.

    • Aubameyang reviendra-t-il joué avec les panthères?

      - 17h15

      Pierre Emeric Aubameyang, capitaine des Panthères du Gabon figure sur la liste des 23 joueurs appelés ce jeudi 03 octobre en sélection pour les matchs amicaux contre le Burkina Faso le 10 octobre prochain en banlieue parisienne et le 15 octobre prochain contre le Maroc à Casablanca. Le 23 mars 2019, le Gabon avait été éliminé à Bujumbura par le Burundi ce qui n’avait pas permis au Gabon de participer à la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) Egypte 2019. Suite à cette élimination, le ministre des Sports de l’époque, Alain Claude Bilie By Nze, avait décidé de dissoudre le onze national et de bannir de la sélection tous les joueurs qui avaient participé à l’épopée malheureuse de Bujumbura pour manque de patriotisme. Mais Patrice Neveu a fait une tournée internationale pour remobiliser l’équipe sur un nouveau projet d’où le rappel de tous les cadres y compris ceux qui avaient été exclus, notamment Obameyang.

    • Gériatrie de Melen : Les pensionnaires risquent la rue

      - 16h55

      Trois jours seulement après la célébration de la Journée internationale pour les personnes âgées, qui n’a donné lieu à aucune manifestation officielle au Gabon, les pensionnaires du Centre national de gérontologie/gériatrie de Melen craignent de se retrouver dans la rue dans les prochains jours. C’est, en tout cas, la principale menace proférée par le personnel de la structure, qui observe actuellement un service minimum. En cause : l’abandon de l’État dont il dit faire l’objet: L’absence d’un service de restauration pour le personnel, dont la durée quotidienne de travail est de 10 heures ; l’absence de plateau technique permettant de prendre en charge les pensionnaires en cas de complication ; le retard de paiement des salaires des personnels de la main-d’œuvre non permanente ; le paiement «en dent de scie» des primes. Si le Centre n’est pas encore fermé en dépit du mutisme de la tutelle, c’est que le personnel tient à continuer d’assurer le service minimum auquel il est contraint par la loi. Habituellement au poste de 8h à 18h, le personnel ne travaille plus que de 8h à 11h. Les pensionnaires dont certains ne sont plus autonomes sont ainsi abandonnés à eux-mêmes.

    • jeudi 03 octobre
    • Or : Jilin Mining Resources reversera 10% de sa production à la Sem

      - 09h26

      L’exploitation de l’or par Jilin Mining, dans les permis G6-709A et G6-709B à Mvadhy, va faire les affaires de Société équatoriale des mines (Sem). L’exploitant minier et la société étatique ont signé, le 2 octobre à Libreville, un accord de partenariat pour la production de l’or extrait sur ces deux permis situés dans la province de l’Ogooué-Ivindo. Cet accord confère à la Sem 10%, de façon gracieuse, de toute la production d’or dans les deux permis minier. «La signature de cet accord de partenariat matérialise la vision des plus hautes autorités d’augmenter la contribution du secteur minier et aurifère, en particulier, au PIB de notre pays», a déclaré le ministre des Mines Tony Ondo Mba.

    • mercredi 02 octobre
    • L’adoption du nouveau code du travail pourrait aggraver le climat social, selon Dynamique Unitaire

      - 16h06

      La vice-présidente de la confédération syndicale Dynamique Unitaire, Chantale Mackossot, a indiqué vendredi au cours d’une conférence de presse que l’adoption du  nouveau code du travail par le parlement pourrait aggraver le climat social déjà délétère depuis le 24 octobre 2018 faisant suite à une crise politiques et économique persistante. « La confédération syndicale Dynamique Unitaire met en garde les parlementaires tentés de ratifier ledit projet, contre les risques d’aggravation d’une tension sociale déjà délétère due à une crise politiques et économique persistante depuis le 24 octobre 2018; et de ce fait interpelle leur humanisme, leur patriotisme et leur attachement à la paix sociale et à la stabilité du Gabon » a averti, Chantale Mackossot rendant publique la déclaration de son mouvement syndical.

    • lundi 30 septembre
    • Ali Bongo a regagné Libreville après 2 jours à Franceville

      - 17h11

      Le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba a regagné Libreville ce dimanche soir après avoir passé deux jours à Franceville, capitale de la province du Haut Ogooué et son fief politique. A Franceville, Ali Bongo a notamment donné le coup d’envoi du marathon international de Franceville baptisé « Run in Masuku » ou encore « 10 Km Franceville ». Il a remis à l’athlète kenyan, Kandie Kibiwot son trophée de vainqueur de l’édition 2019 de cette compétition. En plus, le Directeur général de la Société national immobilière (SNI), Hermann Kamonomono, a indiqué sur sa page Facebook qu’Ali Bongo Ondimba a profité de son séjour altogovéen pour lancer le premier hub agricole de la province dans la localité d’Eyouga-Lekoni, sans plus de précisions.

    • Rentrée scolaire 2019-2020 effective: Les promesses du ministre de l’éducation nationale

      - 17h03

      La rentrée des classes a eu lieu le 30 septembre sur l’ensemble du territoire national. S’il n’a pas rassuré sur la tenue d’une année académique sans heurts, le ministre de l’Éducation nationale a cependant assuré d’un «mieux-être» dans le système éducatif. S’adressant à l’ensemble des acteurs du système éducatif, le 29 septembre, Michel Menga a évoqué la réhabilitation et construction des établissements scolaires, la construction et l’équipement des salles informatiques. Autant de chantiers annoncés par Ali Bongo en décembre 2017 et lancés à la mi-2018. «Selon le cahier des charges, ces chantiers seront livrés à la rentrée scolaire 2020-2021», a assuré le ministre de l’Éducation nationale.

    • vendredi 27 septembre
    • Fondation Sylvia Bongo : A l’occasion du Run in Masuku, les opérations de dépistage et de prévention des cancers féminins ont débuté à Franceville

      - 18h02

      A l’occasion du « Run in Masuku », une course internationale qui se disputera samedi 28 septembre 2019, la Fondation Sylvia Bongo Ondimba ouvre un village rose destiné à lutter contre les cancers féminins. Cette Fondation  s’est engagée dès 2013 dans la lutte contre le cancer au Gabon, et en particulier contre les cancers du sein et du col de l’utérus. Son objectif à terme est de « réduire considérablement l’incidence et la mortalité causées par ces maladies en intervenant sur la prévention, le traitement et l’accompagnement », explique le site internet de la Fondation. Le village rose devrait recevoir la visite du couple présidentiel, Ali et Sylvia Bongo Ondimba, ce vendredi 27 septembre 2019.

    • jeudi 26 septembre
    • La production de manganèse a bondi à 5,4 millions de tonnes en 2018 (+ 9,4 % par rapport à 2017)

      - 17h24

      Une production de manganèse qui s’établit en 2018 à 5,4 millions de tonnes (+ 9,4 % par rapport à 2017). Un chiffre d’affaires de la filière qui augmente de 16,3 % pour atteindre 770,35 milliards de francs CFA en 2018 contre 662,62 milliards en 2017 grâce à la hausse des cours (à 7,16 USD/dmtu en moyenne sur l’année, soit une hausse de 20 % par rapport à 2017). Des livraisons externes de manganèse en hausse de 1,8 % sur la période grâce notamment à la demande soutenue en Chine (qui concentre 52 % des achats dans le monde), mais également en Inde et en Europe… Ces performances remarquables, sont dues en grande partie à la Comilog, filiale du minier français Eramet et qui compte l’Etat gabonais à son capital, dont la production a franchi le seuil de 4,2 millions de tonnes, mais aussi à la montée en puissance de Nouvelle Gabon Mining et de la compagnie chinoise CCIMHZ, dont la production a progressé de plus de 30 %.

    • Aviation civile : Le Gabon reçoit un prix à Montréal

      - 11h59

      Pour les efforts entrepris ces dernières années en vue de l’amélioration de son secteur de l’aviation civile, le Gabon a reçu, mardi, à Montréal au Canada, un prix de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI). Le pays a surclassé près de 200 États dans le domaine. Cette distinction, selon le ministre des Transports, a été obtenue devant 192 pays. Pour lui, c’est la preuve que les «performances» réalisées par le système de l’aviation civile gabonaise sont les meilleures dans la sous-région, voire sur le continent. Justin Ndoundangoye rappelle d’ailleurs que le dernier audit de l’OACI a révélé que le pays est passé de 26 à 76% du taux de mise en conformité par rapport à la réglementation internationale en matière d’aviation civile.

    • mercredi 25 septembre
    • Dirigée par Ali Bongo, la CEEAC salue la décision de Paul Biya de convoquer au Cameroun « un grand dialogue national »

      - 17h36

      Dans un communiqué publié ce 11 septembre 2019, la présidence en exercice de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC), assurée par le président du Gabon Ali Bongo Ondimba, a salué la décision du chef de l’Etat camerounais, Paul Biya, de convoquer « un grand dialogue national » dès la fin de ce mois. L’objectif : désamorcer la crise socio-politique dans le pays, tiraillé entre sa zone francophone et anglophone. Le président camerounais tente d’apaiser la crise socio-politique qui sévit dans le pays, nourrie par les velléités indépendantistes de sa zone anglophone.

    • Infrastructures : La deuxième voie du chantier du Lac Bleu-Charbonnages déjà livrée

      - 17h31

      Prévus pour durer trois mois, les travaux du chantier de Lac Bleu-Charbonnages ont été terminé la semaine dernière, avec un mois et demi d’avance. Pour les usagers de cet axe parmi les plus empruntés du Gabon, c’est un véritable soulagement. Situé sur un axe à la circulation automobile des plus intenses du pays, en l’occurrence la Voie-Express, le chantier comportait deux volets dont le premier, ouvert au début du mois d’août, devait se terminer fin octobre. Le chantier du Lac Bleu-Charbonnages illustre la politique volontariste d’aménagement des axes routiers dans le pays, une des priorités du gouvernement de Julien Nkoghe Bekalé confiée au très énergique ministre Arnaud Engandji-Alandji, mais également la nouvelle doctrine des autorités gabonaises en matière d’infrastructures.

    • Le directeur de cabinet adjoint de Jean de Dieu Moukagni-Iwangou remercié pour manquement à son devoir de réserve et défaut de loyauté

      - 17h29

      Le président d’Union et Solidarité (US), qui est aussi le ministre de l’Enseignement supérieur, Jean de Dieu Moukagni-Iwangou, s’est séparé lundi 23 septembre de Franky Meba Ondo, son directeur de cabinet adjoint au parti. Ce dernier avait en effet pris la liberté d’adresser une lettre ouverte au Président de la République, exigeant la preuve administrative qui justifierait le caractère républicain de la tournée en province de Brice Laccruche Alihanga, le directeur de cabinet d’Ali Bongo Ondimba. Ce 23 septembre, l’intéressé a donc reçu sa lettre de démission signée du président de l’US en personne. « Membre d’un cabinet ministériel, avec pour servitudes et charges, d’instruire les affaires annotées par mes soins et à vous transmises, vous êtes tenus par un devoir de réserve vis-à-vis des pouvoirs publics », précise la missive.

    • mardi 24 septembre
    • Santé d’Ali Bongo : Appel à agir se tourne vers la Cour constitutionnelle

      - 18h12

      Le collectif Appel à agir a, le 23 septembre, introduit un recours pour contester devant la Cour constitutionnelle, la validité de l’ordonnance n°89/2018-2019 et exiger, de ce fait, la désignation d’un médecin-expert afin d’établir la capacité d’Ali Bongo à assumer les devoirs de la charge de président de la République. «Avec gravité, devant les Hommes et devant l’Histoire, le Collectif Appel à agir invite les juges constitutionnels à se saisir de cette question qui engage la stabilité de notre pays et son avenir. Depuis octobre 2018 la République s’abîme chaque jour un peu plus. Il y a urgence à faire la lumière sur l’état de santé d’Ali Bongo et en tirer les conséquences constitutionnelles en déclarant la vacance du pouvoir», ont conclu les 10, demandant à la Cour constitutionnelle de jouer pleinement son rôle de régulateur et de veiller au respect de l’ordre constitutionnel, conformément à l’article 83 de la Constitution.

    • Emploi : La solution que propose l’ONE contre le chômage

      - 12h47

      En 2018, l’Office national de l’emploi (ONE) a répertorié 19 755 demandeurs d’emploi. L’institution chargée d’insérer les jeunes diplômés dans le monde actif, s’engagerait à fournir 2000 postes d’emplois chaque année. Mais l’ONE encourage ces derniers à la reconversion d’emploi pour avoir plus d’opportunités. Les TIC, les BPT, et autres métiers qualifiants, seraient la solution idoine. Les entreprises sont dans l’incapacité de recruter, faute de profils recherchés sur le marché local. Le chômage bat donc toujours son plein.

    • Nations Unies : Constance du Gabon sur les questions climatique et sociale

      - 12h38

      La délégation gabonaise est arrivée le 23 septembre à New-York au siège des Nations unies où elle prendra une part active à la 74e Assemblée générale de cette organisation. Elle est conduite par le ministre des Affaires étrangères, Alain-Claude Bilie-By-Nze qui, selon une note de la présidence de la République, représente le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba. Consigne : la délégation devra rester constante sur les questions et domaines largement défendues par les autorités gabonaises en l’occurrence les questions environnementale et sociale. Plusieurs accords seront signés dans les domaines de la sante, du climat et dans la cadre de la médiation.

    • Oyem : 932 millions FCFA pour le Conseil municipal

      - 09h29

      Réuni le 20 septembre, le Conseil municipal d’Oyem a adopté un budget de 932 millions de francs CFA pour 2019. Une enveloppe en hausse de 27% par rapport à l’année dernière. 399 millions de francs CFA seront alloués à l’investissement: l’achèvement du Business Center, la construction d’un marché moderne doté d’une gare routière et d’un centre de loisirs. Pour atteindre ces objectifs, le maire d’Oyem veut compter sur les partenariats  publics privés. 506 millions de francs CFA du budget de la mairie d’Oyem seront utilisés pour assurer le fonctionnement de l’administration. 28 millions, enfin, seront versés à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS).

    • vendredi 20 septembre
    • ASECNA: LA 35ÈME SESSION S’ACHÈVE SUR DES RECOMMANDATIONS

      - 14h34

      Débutée le 11 septembre dernier à Libreville, la 35ème session du Comité de gestion des activités aéronautiques du Gabon s’achève sur un ensemble de recommandations importantes pour l’avenir de la section Gabon de l’Agence pour la sécurité de la navigation en Afrique et Madagascar (ASECNA). Le ministre gabonais des Transports et du Tourisme Justin Ndoundangoye a bièvement brossé ces recommandations :« Nous demandons la délimitation du domaine aéroportuaire, comme recommandation majeure. Nous avons aussi comme recommandation, la coupure de gestion entre l’ASECNA et l’Office national pour la sûreté et facilitation des aéroports du Gabon. Donc l’office est appelé désormais à couvrir l’ensemble des plateformes aéroportuaires du Gabon ».

    • Conseil d’administration à BGFI Bank Gabon : résultats satisfaisant au premier semestre 2019

      - 11h21

      Le Président du conseil d’administration (PCA), de BGFI Bank Gabon, Henry Claude Oyima a déclaré jeudi au terme des travaux du conseil d’administration auxquels prenait part le nouveau directeur général du groupe bancaire, Loukoumanou Waîdi,  que les résultats réalisés par  son institution au premier trimestre 2019 sont reluisants. Il s’est toutefois gardé de donner les chiffres soumis préalablement à une obligation de certification. Avec 45 % de part de marché en emplois et 42 % en ressources (chiffres APEC),  BGFI Bank Gabon  se positionne comme leader. Elle a été sacrée  meilleure banque régionale d’Afrique centrale au African Banker Awards 2018,  première banque en Afrique francophone a obtenir la certification ISO 45001 V2018 en juillet 2018.

    • jeudi 19 septembre
    • Le paiement des allocations de rentrée scolaire 2019-2020 sera effectif à compter de fin septembre

      - 09h05

      La direction générale de la Caisse des pensions et des prestations familiales des agents de l’Etat (CPPF) a annoncé vendredi dernier dans un communiqué que le paiement des allocations de rentrée scolaire (ARS) de l’année 2019-2020 sera effectif à compter de la fin du mois de septembre 2019 et se poursuivra les mois d’octobre, novembre et décembre 2019. Selon le communiqué, ladite direction rappelle- que seuls les allocataires ayant régulièrement rempli les certificats de leurs enfants et fait valider ces derniers par les services de la CPPF passeront à la caisse.

    • mercredi 18 septembre
    • Sécurité au travail : Le Gabon présent au forum de Niamey

      - 16h27

      Représenté par les experts de la Caisse nationale de la sécurité sociale (CNSS), le Gabon a pris part à la 2e édition du Forum international de la sécurité et santé au travail (FISST) tenu, du 17 au 18 septembre, à Niamey, au Niger. La capitale nigérienne a abrité ce Forum tenu sous le thème : «Prévention, productivité et développement durable». Le forum a porté sur la présentation du tableau des maladies professionnelles harmonisé et le barème d’indemnisation des séquelles des accidents du travail et des maladies professionnelles.

    • mardi 17 septembre
    • Conseil d’administration d’urgence à la SETRAG ce mardi 17 septembre 2019

      - 10h05

      Un conseil d’administration d’urgence se tiendra ce mardi 17 septembre 2019, à Libreville, pour nommer un nouveau directeur général de la Société d’exploitation de Transgabonais (SETRAG), entreprise paraétatique confrontée aux accidents ferroviaires récurrents. Des syndicalistes maisons ont fait circuler une information suggérant qu’un gabonais occupe ce poste.

    • Le Gabon pourrait abriter en mai 2020 la 1ère ligue des champions africaines de football pour sourd

      - 09h33

      La première édition de la ligue des champions africaine de football pour sourds se tiendra à Libreville du 2 au 31 mai 2020. L’annonce a été faite par la Fédération Gabonaise Omnisports Paralympique Handicapés (FEGOPH) et l’Association Gabonaise Omnisports de Sourds (AGOS), bien que le gouvernement gabonais n’a pas encore validé la tenue de cette compétition sur son territoire. Selon les prévisions des organisateurs, l’Afrique centrale sera représentée par le Gabon et le Cameroun. L’Afrique de l’Est aura pour gladiateurs le Kenya et l’Ouganda. L’Afrique de l’Ouest la Côte d’ivoire et le Nigeria. L’Afrique du Nord le Maroc et la Libye. L’Afrique Australe ne sera pas représenté faute d’adhérents. Deux clubs masculins et un féminin seront retenus pour chaque pays en compétition.

    • lundi 16 septembre
    • Economie: L’État a versé 38,5 milliards de francs CFA au titre de la dette intérieure

      - 15h54

      38,5 milliards de francs CFA ont été versés au titre de la dette intérieure, au 2e trimestre 2019. Un versement en hausse par rapport au 1er trimestre, où les créanciers de l’État avaient encaissé 26 milliards. Le rapport d’exécution budgétaire révèle globalement que l’État a réglé 107 milliards de francs CFA de dettes, au 2e trimestre. En plus de la dette intérieure, L’État a aussi réglé 68,5 milliards au titre de la dette extérieure.

    • vendredi 13 septembre
    • Recensement biométrique : On commence par l’Estuaire

      - 15h45

      Le recensement biométrique des agents de l’État a démarré par la province de l’Estuaire. Pour l’heure, l’opération ne concerne que cette unique province, où sont concentrés 75% des fonctionnaires, avant de toucher l’intérieur du pays. En attendant le départ des équipes pour l’hinterland et le déploiement du recensement à l’Estuaire, les agents concernés par l’opération retirent au fur et à mesure les fiches d’enrôlement auprès des directeurs centraux des ressources humaines de leurs ministères respectifs. Cependant, les agents publics se heurtent à quelques difficultés pour accéder au site de l’opération de recensement. Des assurances ont été données de la part du ministère de la Fonction Publique, sur le fait que ledit site «est en train de se mettre en place progressivement pour ce qui concerne la fenêtre personnelle».

    • PMUG : plus de 3 milliards de FCFA à gagner ce 22 septembre 2019

      - 11h22

      Le directeur commercial du Pari mutuel urbain gabonais (PUMG), Lionel Micheau a annoncé jeudi 12 septembre, dans une conférence de presse à Libreville l’organisation  de la « Super Tirelire », une méga cagnotte de 3 milliards, 200  millions de FCFA qui sera mise en jeu  le dimanche 22 septembre prochain, au grand bonheur des parieurs. La grosse cagnotte est mise en jeu à l’occasion de la célébration de 30 ans de Quinté+. Il s’agit selon le PMUG des paries provenant des 32 pays à travers le monde. Une grande première qui a amené les organisateurs de la course hippique  au Gabon d’innover afin d’offrir plus de chance aux parieurs gabonais.

    • Manganèse: COMILOG envisage de former 250 jeunes pour son futur chantier d’Okouma

      - 09h04

      La Compagnie minière de l’Ogooué (COMILOG) envisagerait de former 250 jeunes qui opéreront dans son futur gisement d’Okouma sur les hauteurs de la petite ville de Moanda. Ils seront formés à l’Ecole des mines de Moanda située quasiment au pied de la montagne du géant gisement à ciel ouvert. L’ouverture du gisement d’Okouma viendra en complément de celui du plateau Bangombé en cours de production. L’ambition de la filiale gabonaise du groupe métallurgique français Eramet est de passer à une production annuelle de 7 millions de tonnes d’ici 2023. Le Gabon multiplie sa production de manganèse pour devenir d’ici 5 ans le premier producteur mondial de ce minerai dont la bonne tenue des cours actuels encouragent les investissements.

    • mercredi 11 septembre
    • Politique: Congrès extraordinaire du CLR le 14 septembre prochain

      - 18h34

      Le président du Centre des libéraux réformateurs (CLR, majorité), Jean Boniface Assélé a annoncé mardi dans une conférence de presse la tenue d’un congrès extraordinaire en marge de la célébration du 25ème anniversaire de son parti, sous le thème:  « le centrisme pour reformer et changer dans la continuité ». Le général de police à la retraite qui a écarté l’hypothèse de son éventuel retrait de la tête de son parti, a indiqué qu’il souhaitait réorganiser sa formation politique qui a subi récemment des départs en cascade de ses cadres. Une manœuvre malicieuse selon lui, du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) qu’il appel au ressaisissement.

Page 28 of 31« First...1020...2627282930...Last »
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Gabon et recevez gratuitement toute l’actualité

Sondage

Le retour du president Ali Bongo vous satisfait-il ?

View Results

Loading ... Loading ...