L’info en continu

    • mardi 29 octobre
    • Tunisie: des pluies torrentielles paralysent Tunis

      - 10h08

      Les pluies diluviennes ont causé d’énormes perturbations lundi 28 octobre dans le pays, notamment à Tunis, la capitale où des routes et des quartiers entiers ont été bloqués des heures durant. Les photos, vidéos et blagues sur les inondations affluent sur le Facebook tunisien alors que 50 à 95 mm de pluie sont tombés lundi sur le Grand Tunis, causant des embouteillages et un blocage total de certaines artères. Si la situation est revenue au calme lundi soir, les autorités appellent encore à de la vigilance sur les régions côtières qui vont aussi connaître de fortes pluies cette semaine.

    • lundi 28 octobre
    • Mozambique: le président Filipe Nyusi réélu, l’opposition dénonce des fraudes

      - 16h39

      Filipe Nyusi, 60 ans, du parti au pouvoir Frelimo, est élu pour un nouveau mandat de cinq ans, après avoir recueilli quelque 73% des voix contre 22% à son principal opposant Ossufo Momade, de la Renamo, a annoncé dimanche le président de la commission électorale, Abdul Carimo. Mais la société civile mozambicaine et les principales missions internationales d’observateurs ont dénoncé de nombreuses irrégularités dans le processus électoral, marqué par une participation d’un peu plus de 50% parmi les 13 millions d’électeurs inscrits.

      L’ambassade des Etats-Unis a ainsi exprimé vendredi d’importantes inquiétudes liées à des irrégularités qui pourraient avoir des conséquences sur la perception de l’intégrité du processus électoral ». Elle a notamment cité des « divergences » entre les listes électorales et le recensement démographique dans plusieurs régions, notamment dans les provinces de Gaza (sud) et de Zambezie (centre). Elle s’est aussi étonnée que dans nombre de bureaux de vote à Gaza, le taux de participation affiché en fin de journée était « près de 100% » alors qu’il était resté « faible jusque dans le milieu de l’après-midi ».

    • Présidentielle en Algérie: 22 candidats enregistrés

      - 16h31

      L’Autorité nationale indépendante des élections (Anie) a enregistré 22 candidatures au total, dont celles de deux ex-Premiers ministres du président déchu Abdelaziz Bouteflika, à la présidentielle en Algérie prévue le 12 décembre, a annoncé dimanche l’agence officielle APS. L’Anie a désormais sept jours pour statuer sur la validité de ces candidatures et publier la liste des candidats retenus, qu’elle doit ensuite transmettre au Conseil constitutionnel. Ce dernier doit valider la liste définitive des candidats.

    • jeudi 24 octobre
    • En visite au Cameroun, le ministre Français Jean-Yves Le Drian rencontre la classe politique

      - 17h38

      Lors de son déplacement de deux jours, Jean-Yves Le Drian, le ministre français des Affaires étrangères, a rencontré mercredi 23 octobre le président Paul Biya avant de s’entretenir avec des représentants de partis politiques. Il s’agit notamment de Maurice Kamto du MRC, de Bello Bouba de l’UNDP, de Jean Kuete pour le RDPC, Bapooh Lipot de l’UPC. Le SDF et l’UDC ont également pris part à cette série de rencontre. Les discussions ont principalement tourné autour de l’actualité socio-politique du pays, marquée par les troubles en zone anglophone et des contestations de certains leaders de l’opposition depuis l’élection présidentielle du 7 octobre 2018. Le « grand dialogue national » récemment organisé dans le pays en vue de résoudre principalement la crise anglophone a aussi été évoqué.

    • Kaïs Saïed investi président de la Tunisie

      - 17h22

      Celui qui était encore inconnu de la classe politique il y a trois mois, enseignant en droit constitutionnel, est aujourd’hui officiellement président de la République. Il a prêté serment à l’Assemblée et il s’est ensuite dirigé vers le palais de Carthage, où devait avoir lieu la passation de pouvoir avec le président par intérim, Mohamed Ennaceur. Le nouveau président, dès son discours d’investiture, a proposé que les Tunisiens fassent don d’une journée de travail pendant cinq ans pour contribuer à résoudre le problème de l’endettement. Il a également insisté sur la condition des femmes, qui ont besoin de voir leurs droits renforcés, selon lui, notamment les droits économiques et sociaux. Il a déclaré que « la dignité d’un pays se [voyait] à celle de ses hommes et de ses femmes ». Kaïs Saïed a aussi insisté sur la lutte contre le terrorisme et la corruption.

    • mardi 22 octobre
    • Afrique du Sud: le maire de Johannesbourg démissionne

      - 16h01

      Une décision prise par Herman Mashaba à la suite du retour d’Helen Zille à la tête de l’organe de décision de son parti, l’Alliance démocratique (DA). Ancienne militante anti-apartheid, cette femme politique blanche représente une ligne dure au sein de la principale force d’opposition. Zille a été élue ce week-end à la tête du conseil fédéral de la DA par des représentants du parti. Le maire de Johannesbourg ne se reconnait pas dans cette nomination, et a décidé de le faire savoir avec fracas. Herman Mashaba estime que son retour est « diamétralement opposé » à ses convictions. Il est défenseur d’un parti centré autour de la question raciale comme source d’inégalités et de pauvreté. Une ligne défendue par le chef du parti, Mmusi Maimane, qui se trouve désormais fragilisé par cette reconfiguration, et par les résultats médiocres lors des élections de mai dernier. Le maire de Johannesbourg restera en poste jusqu’à la fin du mois de novembre. Lui trouver un remplaçant sera plutôt complexe puisque la ville est gouvernée par une coalition, qui pourrait s’effondrer si les partis ne parviennent pas à s’entendre.

    • RFI inaugure au Sénégal les bureaux de ses rédactions mandenkan et fulfulde

      - 15h49

      Ce mardi 22 octobre 2019, Marie-Christine Saragosse, présidente directrice générale de FMM, inaugure les nouveaux locaux des rédactions en mandenkan et fulfulde de RFI. La « radio du monde » émet en langue mandingue depuis 2015 à destination des locuteurs du Mali, de Guinée, du Burkina Faso, de Côte d’Ivoire, du Sénégal et en fulfulde – parlé dans une vingtaine de pays – depuis avril 2019. L’équipe de RFI en mandenkan travaillait jusqu’ici depuis Paris, avec un réseau de correspondants. L’installation à Dakar va lui donner une nouvelle dimension, selon le coordinateur des rédactions en mandenkan et fulfulde, Frédéric Garat.

    • lundi 21 octobre
    • RDC: le président Félix Tshisekedi lance l’opération de nettoyage de Kinshasa

      - 18h31

      Le président de RDC, Félix Tshisekedi, et le gouverneur de Kinshasa, Gentiny Ngobila, s’en vont en guerre contre l’insalubrité dans la troisième plus grande mégapole d’Afrique. Une ville où les habitants se plaignent de vivre dans une décharge. En faire une ville florissante, innovante et salubre est la priorité des priorités des autorités de la capitale. Les deux autorités ont lancé ce vaste programme hier, sur fond des appels au changement des mentalités. Ce qui est demandé aux Kinois, c’est de consacrer trois heures tous les derniers samedis du mois à nettoyer toutes les places publiques et les parcelles privées dans une ville qui croule sous les immondices, faute de ramassage régulier des ordures.

    • La société civile sénégalaise veut un réexamen de l’affaire Karim Wade

      - 18h23

      Des voix s’élèvent pour demander un réexamen de l’affaire Karim Wade, toujours exilé au Qatar. Ce sont notamment de hauts fonctionnaires qui ont relancé la demande, avant d’être suivis par une partie de la société civile. Le dossier a été relancé par un surprenant imbroglio au sommet de l’État. Devant l’ONU, deux hauts fonctionnaires sénégalais ont laissé la porte entrouverte à une « réparation » de Karim Wade, avant d’être désavoués par un communiqué du ministère des Affaires étrangères. Les avocats du fils d’Abdoulaye Wade se sont engouffrés dans cette brèche et disent, ce dimanche 20 octobre, prendre acte d’un tel « engagement » de l’État du Sénégal. La société civile compte à présent maintenir la pression sur l’État.

    • vendredi 18 octobre
    • Afrique du Sud: le retour des coupures d’électricité, la population gronde

      - 11h42

      Eskom a commencé à procéder à des délestages depuis mercredi et pendant une semaine encore. Officiellement, le géant sud-africain de l’énergie est dans l’incapacité de produire assez d’électricité pour le pays. Le courant est en mode alternatif, d’un quartier à l’autre de Johannesburg. Les Sud-Africains en ont ras-le-bol. De plus, l’entreprise menace l’économie du pays. Sa dette représente à elle seule 15% du PIB sud-africain.

    • RDC: discussions autour du rapatriement du Rwanda d’ex-combattants du M23

      - 11h13

      La RDC se prépare à lancer des opérations contre les rebelles ougandais des ADF. D’autres opérations sont en cours de planification, peut-être avec la participation des armées des voisins de l’Est. À la demande du Rwanda, le gouvernement congolais a entamé des discussions en vue du retour des ex-combattants du M23. Depuis leur défaite en 2013, ils demandent à être amnistiés et à rentrer, en vain. Du côté de l’ex-rébellion du M23, on espérait que le processus irait plus vite. À la mi-juillet, sur demande du Rwanda, le gouvernement congolais avait accepté d’envoyer une délégation à Kigali pour négocier le rapatriement de ses membres.

    • mardi 15 octobre
    • Tunisie: Kaïs Saïed élu président avec 72,71 % des voix

      - 18h14

      En Tunisie, la victoire de Kaïs Saïed est confirmée par l’instance en charge des élections, l’Isie. L’universitaire remporte la présidentielle avec 72,71 % des voix lors du second tour de la présidentielle de dimanche. Il a ainsi obtenu 2,77 millions de voix contre 1 million pour son adversaire, l’homme d’affaires controversé Nabil Karoui. Le nouveau président, est un juriste âgé de 61 ans qui ne bénéficie pas de l’appareil d’un parti politique classique est bien conscient que, vu l’ampleur des attentes des Tunisiens, son mandat sera difficile, notamment en ce qui concerne « la lutte contre la corruption », reconnaît une source dans son entourage. Autre difficulté à venir, celle des discussions avec une Assemblée nationale divisée et qui doit rapidement former un gouvernement.

    • Afrique du Sud: nouveau report du procès de Jacob Zuma pour corruption

      - 18h11

      En Afrique du Sud, le procès pour corruption de Jacob Zuma qui devait s’ouvrir ce mardi a de nouveau été reporté. L’ancien président est soupçonné d’avoir touché des pots-de-vin de l’entreprise française Thales dans les années 1990. Il s’agit d’un énième report de cette affaire. Un dossier dans lequel l’ancien président sud-africain, qui ne dirigeait pas encore le pays à l’époque, est accusé d’avoir touché des pots-de-vin du groupe français Thales pour avoir facilité l’obtention d’un contrat d’armement. Aujourd’hui, l’ancien président a de nouveau joué la carte de la victime d’un complot, mobilisant ses supporters qui sont présents devant le tribunal à chaque comparution. Ses partisans accusent l’actuel gouvernement de Cyril Ramaphosa de vouloir se venger.

    • Côte d’Ivoire: Guillaume Soro candidat à la présidentielle de 2020

      - 18h06

      Guillaume Soro est candidat à la présidentielle ivoirienne de 2020. L’ancien président de l’Assemblée nationale, devenu opposant au régime d’Alassane Ouattara, l’a annoncé lors d’une réunion avec des sympathisants de la diaspora à Valence, en Espagne, samedi. Devant ses sympathisants de la diaspora, Guillaume Soro met fin à un faux suspense qu’il maintenait depuis des mois. « Il y a des partis politiques qui sont pro-Soro, qui m’ont déjà choisi pour être leur candidat. Donc, je serais candidat. Maintenant, si je gagne au premier tour, honnêtement, je serais content. Mais s’il y a un deuxième tour, celui d’entre nous qui aura le plus de points, il aura le soutien des autres. », a-t-il expliqué.

    • vendredi 11 octobre
    • Laurent Gbagbo: sa défense demande une révision des conditions de sa libération

      - 10h08

      Les avocats de Laurent Gbagbo tentent d’obtenir de la Cour pénale internationale une révision des conditions qui avaient été imposées à sa libération lors de son acquittement le 15 janvier. Assigné à Bruxelles, l’ancien chef d’État conteste cette décision et estime qu’elle l’empêche de participer à l’élection présidentielle prévue en 2020.

    • RDC: la rougeole continue ses ravages

      - 10h05

      La République démocratique du Congo continue de faire face à une grave épidémie de rougeole. Plus de 4000 morts dit l’Unicef, 200 000 cas, c’est trois fois plus que l’an dernier et les 26 provinces du pays sont touchées. Le plus grave, c’est que les victimes sont presque exclusivement des enfants de moins de 5 ans.

    • Le patron de Télé Tchad suspendu

      - 10h03

      Ce mercredi 9 octobre 2019, le directeur de la télévision nationale, Hassan Guedallah Mahamat, a été suspendu, indéfiniment par un arrêt du ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement. Officiellement « pour manquement professionnel grave », sans plus de précision. Tout le monde au Tchad a vite fait de rapprocher cette sanction après un reportage d’une minute au journal télévisé du 5 octobre d’une conférence de presse du parti des Transformateurs de Succès Masra. Ce parti n’aurait pas d’existence légale, selon le pouvoir. Le ministre de la Communication, Oumar Yaya Hissein, estime qu’il y’a une mauvaise interprétation de sa décision. « On n’a jamais dit qu’il était suspendu parce qu’on a couvert ou a fait diffuser un élément de l’opposition. Il est suspendu pour manquement professionnel grave, nous sommes dans une posture administrative, il ne faut pas faire d’amalgame. » Et d’ajouter, « ça n’est pas la première fois qu’un agent ou un responsable est sanctionné, un point c’est tout ».

    • mercredi 02 octobre
    • Coopération : le Japon fait un don de plus de 3 milliards de FCFA au Tchad

      - 15h50

      Le gouvernement japonais a fait un don de 3 300 000 000 FCFA à l’Etat tchadien. Ce don sera versé à la Police nationale du Tchad pour acheter des matériels et équipements antiterrorismes pour l’assistance alimentaire. C’est le résultat d’un accord dont la première signature a été effectuée entre l’ambassadeur japonais au Tchad, Tsutomu Osawa et le ministre chargé de l’Economie et de la Planification et du développement, Issa Doubragne.

    • Les ventes de voitures russes Lada ont augmenté d’un tiers en Europe

      - 15h48

      Selon le rapport mensuel de l’ACEA publié le 18 septembre 2019, au total, les automobilistes européens ont acheté 786 nouvelles voitures de la marque Lada qui appartient au groupe AvtoVAZ, au cours du mois d’août 2019. C’est un tiers de plus que le nombre de véhicules vendus le même mois en 2018, informe l’Association des constructeurs européens d’automobiles (ACEA).

    • mardi 01 octobre
    • Soudan: la France apporte son soutien financier au gouvernement de transition

      - 11h48

      « Un soutien inconditionnel à la transition démocratique », a annoncé le 30 septembre le président français Emmanuel Macron à l’issue d’une rencontre avec le Premier ministre soudanais Abdalla Hamdok à Paris. « La révolution de décembre n’a pas fini d’inspirer le monde et le continent. C’est pourquoi la France va vous accompagner dans ce tournant historique », a ajouté le président français. Ce soutien se concrétise notamment par une importante aide financière. La France va débloquer une aide de 60 millions d’euros, dont 15 millions qui seront disponibles très rapidement, a indiqué le président Emmanuel Macron. Pour le chef de l’État français, il est nécessaire que la révolution soudanaise soit un succès, et pour cela, il faut relancer l’économie. La crise économique a été en effet le déclencheur de cette révolution en décembre dernier.

    • Chine: un 70e anniversaire qui tombe au plus mauvais moment

      - 11h01

      À Pékin, défilé militaire et cérémonies fastueuses commémorent le 70e anniversaire de la proclamation de la République populaire de Chine. Mais c’est un anniversaire qui tombe au plus mauvais moment, entre la guerre commerciale, le ralentissement économique et les manifestations de Hong Kong. Avec la transition au capitalisme rouge, la Chine s’est considérablement modernisée. Elle compte désormais le plus grand réseau de trains à grande vitesse au monde, et multiplie les avancées en matières technologiques. En même temps, l’économie ralentit et la reprise timide des négociations commerciales avec les États-Unis est loin d’avoir effacé la défiance entre Pékin et Washington. Sans compter la colère qui gronde aux frontières de l’empire. La région administrative spéciale repassée sous souveraineté chinoise en 1997, s’emploie depuis trois mois à créer un contre récit au 70e anniversaire. Le 1er octobre aurait même été rebaptisé « jour de la tragédie nationale » par une partie des manifestants hongkongais. À Hongkong, les protestataires ont promis de tout faire pour gâcher la fête.

    • L’OMS appelle la Tanzanie a partager les résultats des tests menés sur une « étrange maladie »

      - 10h52

      La semaine dernière, la ministre tanzanienne de la Santé, Ummy Mwalimu, a réfuté les rumeurs sur des réseaux sociaux selon lesquelles une épidémie d’Ebola aurait éclaté dans le pays en faisant deux morts, tandis que cette maladie a tué plus de 2 000 personnes en République démocratique du Congo (RDC) voisine. Selon elle, les tests effectués sur des échantillons des deux patients décédés la semaine dernière se sont révélés négatifs au virus Ebola, cependant l’OMS a indiqué que ni les détails cliniques ni les résultats des recherches des autorités sanitaires tanzaniennes n’avaient été partagés avec l’organisation onusienne de la santé basée à Genève. En dépit de plusieurs demandes envoyées, l’OMS n’a reçu aucune réponse de la part des autorités sanitaires tanzaniennes concernant ces cas, souligne le communiqué.

    • mercredi 25 septembre
    • Réchauffement climatique: le rapport alarmant du Giec sur les océans

      - 18h13

      Le Giec, le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, publie son rapport spécial ce mercredi 25 septembre sur les conséquences du réchauffement climatique sur les océans et la cryosphère, c’est-à-dire la partie glacée de la planète. Au total, selon le rapport, plus d’un milliard de personnes vivront d’ici le milieu du siècle dans des zones côtières peu élevées particulièrement vulnérables aux inondations ou à d’autres événements météo extrêmes amplifiés par la montée du niveau de la mer et le dérèglement climatique.

    • mardi 24 septembre
    • Le Ghana déjoue un « coup d’État »

      - 18h41

      Les forces de sécurité ghanéennes ont déjoué « un complot » qui ciblait la présidence et dont « le but ultime [est] de déstabiliser le pays », selon le ministère de l’Information. Vendredi dernier, une opération de sécurité conjointe a conduit à l’arrestation de trois personnes et à la saisie de plusieurs armes, selon le communiqué. Parmi les personnes arrêtées figurait un fabricant d’armes local. L’opération a eu lieu après « 15 mois de surveillance et de collecte de preuves sur les activités des principaux suspects et autres ». Entre juin et août de l’année dernière, l’un des suspects « a contacté un certain nombre de militaires en service et leur a parlé pour les convaincre d’élaborer et d’exécuter un complot visant à obtenir des armes, à prendre le contrôle d’installations clés et à obtenir des fonds en vue de prendre le pouvoir », indique le communiqué.

    • Espagne: La Cour suprême autorise l’exhumation de l’ex-président et dictateur Franco

      - 18h39

      La dépouille du dictateur fait l’objet d’un bras de fer judiciaire entre ses descendants et le gouvernement socialiste de Pedro Sanchez, qui souhaite en finir avec le mausolée monumental honorant la mémoire de l’homme, mort en 1975. La plus haute instance judiciaire du pays a indiqué dans un communiqué avoir rejeté « dans sa totalité » le recours des descendants du dictateur, qui s’opposaient au transfert de la dépouille. Début juillet, le nonce apostolique en Espagne, Renzo Fratini, avait provoqué un début d’incident diplomatique entre l’Espagne et le Vatican, accusant le gouvernement espagnol de « ressusciter Franco » en voulant l’exhumer. « Franco, certains l’appellent dictateur, d’autres disent qu’il a libéré l’Espagne d’une guerre civile et résolu un problème », avait-il aussi déclaré.

    • Au Tchad, la sécheresse décime les récoltes et fait craindre une explosion de l’insécurité alimentaire

      - 18h32

      Depuis les années 1970, le Tchad enregistre une baisse de la pluviométrie de 50 % en moyenne sur l’ensemble du territoire. Illustration emblématique de ce phénomène d’assèchement : le lac Tchad. Sa superficie est passée de 25 000 km2 en 1963 à environ 2 500 km2 aujourd’hui, selon le rapport publié en 2017 par la Commission du bassin du lac Tchad. En réponse à ces difficultés croissantes et pour doper une économie fragile à la suite de la chute des cours du pétrole en 2014, le gouvernement a désigné les secteurs de l’agriculture et de l’élevage comme priorités nationales.

      Pour respecter ses engagements, le Tchad fait appel aux bailleurs de fonds internationaux. Deux projets sont en cours : le Programme d’action national d’adaptation aux changements climatiques (PANA), financé à hauteur de 4 millions d’euros par l’Union européenne, et le Projet d’amélioration de la résilience des systèmes agricoles au Tchad (Parsat), d’un coût de 32 millions d’euros, soutenu par le Fonds international de développement agricole.

    • jeudi 19 septembre
    • Le Dr Matshidiso Moeti désigné pour un second mandant au poste de Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique

      - 09h11

      Les 47 États membres de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) dans la Région africaine ont désigné la botswanaise, le Dr Matshidiso Moeti pour un second mandat de cinq ans au poste de Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique. Sa désignation sera ratifiée par la 146e session du Conseil exécutif de l’OMS, qui se tiendra en 2020. Après cette ratification, son second mandat débutera le 1er mars 2020. Le Dr Moeti est un vétéran de la santé publique, avec plus de 35 années d’expérience aux niveaux national et international. Elle a rejoint le Bureau régional de l’OMS pour l’Afrique en 1999, où elle a travaillé comme Directrice régionale adjointe, Sous-Directrice régionale, Directrice des maladies non transmissibles, Représentante de l’OMS au Malawi, Coordonnatrice de l’équipe d’appui pour les pays de l’Afrique de l’Est et australe et Conseillère régionale pour le VIH/sida.

    • mardi 17 septembre
    • Le Bénin va bientôt atteindre « l’accès universel de tous à l’eau potable »

      - 18h15

      Le Bénin est en voie d’atteindre dans moins de deux ans, l’objectif du développement durable n°6 relatif à « l’accès universel de tous à l’eau potable », soit presqu’une dizaine d’années avant l’échéance fixée par les Nations Unies. Le ministre béninois des Mines et de l’Eau, Samou Seidou Adambi, a déclaré que pour atteindre cet objectif, le gouvernement béninois a mobilisé auprès de ses partenaires financiers et techniques, des investissements massifs évalués à plus de 1000 milliards de F CFA, soit environ 1,8 milliards de dollars américains dans l’intervalle de trois ans pour que tous les Béninois puissent avoir accès à l’eau potable.

       

    • lundi 16 septembre
    • Suicide : Une victime toutes les 40 secondes

      - 16h02

      Célébrée tous les 10 septembre, la Journée mondiale de prévention du suicide a révélé des chiffres encore inquiétants malgré de nombreuses avancées. Selon l’OMS, une personne met fin à ses jours toutes les 40 secondes dans le monde. Les pays dits à revenu faible et intermédiaire, enregistrent 79% des suicides mondiaux. Les pays sont invités à intégrer le suicide dans leurs programmes de santé et d’éducation pour éviter ces tragédies. L’OMS assure qu’«une meilleure surveillance permettra de mettre en place des stratégies de prévention plus efficaces et de rendre compte plus précisément des progrès accomplis pour atteindre les objectifs mondiaux».

    • Tchad : l’ancien président de la République Lol Mahamat Choua est mort à 80 ans

      - 14h33

      Lol Mahamat Choua, ancien président de la République du Tchad s’est éteint ce 15 septembre de suite d’une longue maladie à N’Djamena au quartier Klémat. Il avait assuré la présidence du Gouvernement d’union nationale de transition (GUNT) d’avril à septembre 1979 avant de démissionner. Il est mort à l’âge de 80 ans.

Page 27 of 29« First...1020...2526272829
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Gabon et recevez gratuitement toute l’actualité

Sondage

Le retour du president Ali Bongo vous satisfait-il ?

View Results

Loading ... Loading ...