International › APA

Les candidats à la présidence de l’Union nationale des journalistes de Côte d’Ivoire se signalent

Le renouvellement des instances de l’Union nationale des journalistes de Côte d’Ivoire (UNJCI), la principale faîtière des organisations professionnelles des médias, est pour bientôt. Déjà, les candidats à la succession de Moussa Traoré, l’actuel président, se signalent.Plusieurs journalistes ivoiriens ont déjà déclaré leur intention de se porter candidat à l’élection du président du Conseil exécutif du l’Union nationale des journalistes de Côte d’Ivoire (UNJCI). Le compte à rebours semble déjà lancé au regard des approches et opérations de séduction des différents prétendants.     

Le journaliste Idrissa Bamba, a officiellement annoncé vendredi sa candidature pour cette élection, devant des confrères à la Maison de la presse, à Abidjan. Son ambition, a-t-il dit, est de « valoriser le métier de journaliste» dans le pays une fois à la tête de cette faîtière.

«L’UNJCI va organiser bientôt son congrès ordinaire au cours duquel, ses instances seront renouvelées, je veux parler du Conseil exécutif de l’UNJCI. J’ai le plaisir de vous annoncer chers confrères, mon intention de briguer le poste de président du Conseil exécutif de l’UNJCI », a-t-il déclaré.

« En attendant l’ouverture officielle de la campagne, je m’engage à valoriser le journaliste et le métier du journaliste », a poursuivi M. Bamba qui a également promis de rendre  l’UNJCI « davantage crédible et incontournable» dans les prises de décisions en faveur des journalistes.

Poursuivant, M. Bamba qui estime avoir « le coffre et l’expérience nécessaire » pour diriger cette organisation, s’est aussi engagé à faire une campagne civilisée dans le respect des autres candidats à cette élection et faire en sorte que les conditions de vie et de travail du journaliste soient améliorées.   

Trois autres candidats sont déjà connus. Il s’agit notamment de Jean-Claude Coulibaly, Lance Touré et Franck Ettien. Ce dernier (Ettien) qui a récemment dévoilé sa candidature, affiche vouloir développer le journalisme en Côte d’Ivoire de sorte à ce que le « journaliste n’ait plus à tendre la main à qui que ce soit».

Parmi ces quatre candidats, trois sont membres du Conseil sortant de l’UNJCI, notamment Lance Touré, Franck Ettien et Jean-Claude Coulibaly. Selon une source proche de l’organisation, M. Coulibaly a reçu le soutien de Laurent Ekoué, un membre du Conseil exécutif.  

L’Union nationale des journalistes de Côte d’Ivoire (UNJCI) organisera dans quelques mois son congrès ordinaire au cours duquel il y aura l’élection du président de son Conseil exécutif. Elle est présidée depuis 2012 par Moussa Traoré, le président sortant.

Commentaire

Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Le retour du president Ali Bongo vous satisfait-il ?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut