Santé › Actualité

Santé : les antirétroviraux bientôt en rupture de stock

Une possible rupture de molécules d’antirétroviraux a été annoncée dans les différents Centres de traitement ambulatoire (CTA) du pays.

La nouvelle court depuis la semaine dernière, le Gabon est confronté à une rupture des antirétroviraux. « Le Gabon va rentrer dans une phase de manque d’antirétroviraux pour les personnes vivant avec VIH. Pour combien de temps ? Cette situation pourrait devenir vraiment catastrophique et dramatique pour les personnes vivant avec la maladie », a expliqué Guy Réné Mombo Lembomba, le président de ce réseau gabonais des donneurs d’alerte.

Pour Madame Moussounda Nzamba, activiste vivant avec le virus depuis 20 ans et présidente d’une ONG des personnes vivant avec le Sida, il faut agir . « Je lance un appel au Premier ministre à se pencher sur cette problématique parce que trop de ruptures crée des résistances chez les gens. Et qui dit résistance dit la mort », souligne-t-elle.

La prévalence du SIDA au Gabon est de 4,1% selon les statistiques officielles. Donc près de 38.000 personnes vivant avec la maladie sont en danger.

 

 

 

Commentaire

À LA UNE
Sondage

Le retour du president Ali Bongo vous satisfait-il ?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut