Politique › Judiciaire

Bangui: 450 casques bleus gabonais chassé de Centrafrique pour abus sexuels sur les mineures

les casques bleus gabonais
Le gouvernement gabonais a dépêché  une dizaine d’enquêteurs en Centrafrique, pour faire la lumière sur les prétendues accusations d’exploitation et d’abus sexuels à l’origine du retrait par l’ONU des 450 casques bleus du contingent gabonais.

 

Il sied de noter que, la Commission d’enquête nationale gabonaise, est conduite par l’amiral, Gabriel Mali Odjoua, Secrétaire général adjoint du ministère de la Défense nationale. Elle enquêtera sur les sites précédemment sous responsabilité du contingent gabonais.

Le ministre gabonais de la défense, a confié la supervision de ladite  commission, par le général d’armée aérienne, Jean Félix Akaga, ancien commandant de la Force multinationale de l’Afrique centrale (FOMAC), enquêteur national.

Pour des questions de transparence, le Gabon souhaite mener ses investigations conjointement avec le bureau de service de contrôles des nations unies.

Le 15 septembre dernier, le ministère gabonais de la Défense a annoncé dans un communiqué que l’ONU a décidé « ce jour » du retrait du contingent gabonais de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en Centrafrique (MINUSCA) pour des « allégations » d’exploitation et d’abus sexuels à la république centrafricaine.


Commentaire

L’Info en continu
  • Gabon
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 14.08.2020

Gabon : le parc de Lekoni

Itinéraire dans le sud-est du Gabon, dans la province du Haut-Ogooué à la frontière de la république du Congo. Venez découvrir ses plateaux à perte…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Gabon et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut