› Economie

Gabon : les agents du ministère du budget édifiés sur la comptabilité des matières

Ils ont pris part ce mardi 15 novembre 2022, à un séminaire sur la comptabilité  afin de  mieux,  maîtriser les procédures en termes de suivi du patrimoine de l’État. 

 

 

Le ministre du budget Ekiri Mounombi Oyouomi, a ouvert ce mardi 15 novembre, un séminaire sur la comptabilité des matières. En effet, au cours de ce séminaire qui va s’étendre sur deux semaines, Les experts d’Afritac Centre, organe technique du FMI, vont mieux les édifier sur la thématique centrale : «  développer et organiser la comptabilité des matières au Gabon ».

au cours de cette première journée,  la ministre a rappelé à travers le site Gabon Review que: «La comptabilité générale de l’État devient un outil majeur permettant de renforcer le contrôle budgétaire et comptable des administrations publiques. Par conséquent, la qualité de comptabilité générale de l’Etat devrait reposer sur des normes comptables afin de produire des États financiers sincères, tels que le compte général administratif, le compte de résultat et le bilan. La sincérité desdits états financiers passe par la mise en œuvre effective de la Comptabilité des matières qui sont une comptabilité auxiliaire à la comptabilité générale. À ce titre, les dispositions de la directive 01/20-UEAC-CM-35 relative à la Comptabilité des matières devront rentrer en vigueur au plus tard le 1er janvier 2024».

Et d’ajouter : « La première mission d’Afritac Centre s’est soldée par l’élaboration du projet de décret relatif à la Comptabilité des matières, pour lequel nous venons d’obtenir le visa de conformité de la commission de la Cemac (…) Le présent séminaire vise l’opérationnalisation de la comptabilité des matières à travers : l’élaboration du manuel des procédures, prérequis aux fonctionnalités du système d’informatisation ; et, la finalisation de l’arrêté fixant les modalités d’application du décret relatif à la Comptabilité des matières. Il s’agit d’une phase essentielle de cette réforme», a ajouté Édith Ekiri Mounombi épse Oyouomi.

En effet, le séminaire va se dérouler pendant deux semaines. Suivant un programme bien déterminé. « Il y aura d’abord une brève présentation de la mission, un état des lieux des travaux, ensuite nous entrerons en atelier pour travailler sur les procédures. Nous allons être enseignés sur les procédures de la comptabilité des matières parce que finalité c’est d’élaborer un manuel de procédures qui va être implémenté sur le système d’informations. Le deuxième point qui sera abordé est l’arrêté qui fixe les modalités d’application de décret relatif à la comptabilité matière qui reprend toutes les dispositions de la Directive de la Cemac», a expliqué le directeur du patrimoine mobilier, sur le site Gabon Review.  Avant de conclure que, «Après la formation, une équipe sera mise en place pour travailler sur les procédures. Et celles-ci vont être consignées dans le manuel des procédures. Après cette session, la mission va rentrer et le groupe de travail va continuer à travailler pour finaliser le tout», a conclu Serge Dipaga

Rappelons que L’atelier rentre dans le cadre des dispositions de la Directive 01/20-UEAC-CM-35 relatives à la comptabilité-matières qui rentrera en vigueur dans tous les pays de la CEMAC le 1er janvier 2024


Commentaire

L’Info en continu
Bon plan
Publié le 22.04.2022

À la découverte des chutes de Kongou

Situées sur la rivière Ivindo en aval de la ville de Makokou, les chutes de Kongou s’étendent sur près d’un kilomètre de long et comportent…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Gabon et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut