Politique › Judiciaire

L’opération mains propres: Ben Moubamba réclame l’interpellation d’Issoze Ngondet

Emmanuel Issoze Ngondet

Le patron de l’Alliance pour le changement et le renouveau (ACR), Bruno Ben Moubamba, souhaite que l’ancien Premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet, soit aussi interpellé pour sa mauvaise gestion de la res publica.

Le président  de l’ACR s’est prononcé le 30 novembre sur les premières interpellations intervenues dans le cadre de l’opération mains propres. S’il se félicite de l’arrestation de Renaud Allogo Akoue et Patrichi Tanasa, respectivement directeur général de la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (Cnamgs) et de Gabon Oil Company(Goc), l’ancien vice-Premier ministre ne veut pas d’une justice à deux vitesses.

Sur sa page Facebook, Bruno Ben Moubamba a invité la justice à interpeller tous «ceux qui ont endetté le Gabon et se sont accaparés des budgets du Gabon par l’argent de Post Bank, un mauvais Plan de relance économique (PRE) basé exclusivement sur la dette, [et dilapidé] l’argent de générations futures mis en place par feu Omar Bongo et remplacé par le FGIS».

Bruno Ben Moubamba a également invité la justice à se pencher sur les «lignes de crédits pour le financement des infrastructures (routes, écoles, lycées, collèges, universités, bassins versants) obtenues par les gouvernements ainsi que les recettes du pétrole de 2009 à 2019».

 




Commentaire

À LA UNE
Sondage

Le retour du president Ali Bongo vous satisfait-il ?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut