Eco et Business › Energie

Eau et électricité : La SEEG investira 11 milliards de francs CFA au 2nd semestre 2020

électricité

La Société d’énergie et d’eau du Gabon a dévoilé le 3 septembre, son plan d’urgence d’eau et d’électricité pour le second semestre 2020. Celui-ci regroupe 13 projets majeurs à réaliser en faveur des populations du Grand Libreville et de l’intérieur du pays, pour un coût de 11 milliards de francs CFA.

Le directeur général de la Société d’énergie et d’eau du Gabon, Alain Patrick Kouma, a décliné, le 3 septembre 2020, les actions retenues dans le cadre de la mise en œuvre du plan d’urgence d’eau et d’électricité pour le deuxième semestre de l’année en cours. Il s’agit au total de 13 projets, dont 7 en eaux pour un montant de 9,5 milliards de francs CFA et 6 en électricité pour un coût de 1,5 milliard de francs, soit un investissement total de 11 milliards de francs CFA.

S’agissant des projets de renforcement des équipements d’exploitation d’eau potable de la SEEG, ils consisteront en la mise en service d’une station de traitement d’eau à Razel, 8 forages et une station de traitement d’eau à Angondjé ; 4 stations de production d’eau Opalium et 3 suppresseurs.

 «Ces travaux nécessiteront la réalisation de 30 km de réseau de conduites de transport et de tuyaux d’alimentation des compteurs, pour amener l’eau potable jusqu’au robinet des clients et des usagers des quartiers du Grand Libreville et des centres urbains de Ndjolé, Mitzic, Bitam, Booué et Mouila. A terme, la mise en service de ces futurs ouvrages apportera une capacité d’eau potable supplémentaire journalière de 44 000 m³ dans le réseau d’approvisionnement d’eau de la SEEG et impacteront environ 50 000 foyers dans l’ensemble du pays», a assuré le directeur général de la SEEG.

Concernant les projets en électricité, ils visent la construction de 11 nouveaux postes de transformations électrique dans le Grand Libreville et la construction de près de 50 km de lignes électrique haute tension et basse tension pour amener l’électricité auprès des usagers, afin d’améliorer qualitativement et quantitativement l’alimentation électrique.

«Cet ensemble de projets permettra l’amélioration de la desserte en électricité des communes d’Akanda, Libreville et Owendo et touchera directement en moyenne 4000 foyers, c’est-à-dire plus 16 000 habitants. De même, il permettra de détruire des milliers de branchement anarchiques, responsables de la mauvaise qualité du courant qui alimente de nombreux foyers», a précisé Alain Patrick Kouma.

Le plan d’urgence d’eau et d’électricité de la SEEG, découle de la vision stratégique de la SEEG à l’horizon 2025. Il comporte 83 projets, soit 33 en eaux 50 en électricité pour un budget d’investissement global de 23 milliards sur fonds propres.

Source: Gabonreview.com

 


Commentaire

L’Info en continu
Bon plan
Publié le 14.08.2020

Gabon : le parc de Lekoni

Itinéraire dans le sud-est du Gabon, dans la province du Haut-Ogooué à la frontière de la république du Congo. Venez découvrir ses plateaux à perte…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Gabon et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut