Société › Société

Gabon : les taximen qui continuent d’augmenter les prix des trajets seront sévèrement réprimés (J. R Menié)

les taximen
Jean Robert Menié, président du Syndicat libre des transporteurs terrestres du Gabon (SYLTEG), a prévenu certains de ses taximen membres de son organisation, d’éventuelles lourdes sanctions s’ils  continuent d’augmenter les tarifs des trajets de transport à Libreville.

 

 

Malgré la levée totale par le Président Ali Bongo des mesures de restriction relatives à la lutte contre le Covid-19 au Gabon, certain taximan, continuent à augmenter le prix des trajets.

« Le gouvernement a décidé de passer par des mesures de répression à partir de la semaine prochaine ;  mandat nous a été donné de sensibiliser, faites comme on vous le dit : baissez les prix parce que le nombre de places est revenu à la normale », a déclaré M. Menié président de SYLTEG.

Signalons que, les restrictions relatives au Covid-19 avaient imposé aux taximen et autres transporteurs de limiter les places. Une manière de  respecter les mesures barrières pour minimiser les risques de contamination à la pandémie.

Notons que cette situation durait depuis 2 ans avait conduit à une flambée des prix du trajet qui était passé du simple au double. Une distance qui tarifé à 100 FCFA selon le prix homologué coutait maintenant 300 FCFA ou 500 FCFA aux heures de pointes.

« Ne regardez pas l’appât du gain, les amis, regardez aussi les difficultés de ces populations que nous transportons », a prévenu Jean Robert Menié.

 


Commentaire

Bon plan
Publié le 22.04.2022

À la découverte des chutes de Kongou

Situées sur la rivière Ivindo en aval de la ville de Makokou, les chutes de Kongou s’étendent sur près d’un kilomètre de long et comportent…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Gabon et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut