Politique › Partis politiques

Gabon : Simon Evouna est mis en garde par le CND pour diffamation contre son président Séraphin Ndaot

Simon Adolphe Evouna
Simon Adolphe Evouna, président  national du Parti socialiste unifié (PSU), a été mis en garde par le Conseil national de la démocratie (CND), dont il est membre pour avoir accusé le président de cette institution, Séraphin Ndaot Rembogo de gestion opaque.

 

 

« Nous mettons formellement en garde le président du PSU et toute sa bande dont l’attitude constitue une réelle menace pour l’image du CND et l’essor de notre jeune démocratie », a prévenu Martin Boudzanga, porte-parole du CND.

L’opposant Simon Adolphe Evouna, a dans une déclaration  devenue virale dans les réseaux sociaux, qu’entouraient d’autres leaders membres du CND a interpelé les plus hautes autorités sur la gestion  opaque du CND dirigé par l’opposant modéré Séraphin Ndaot Rembogo.

Ces leaders réclament le per diem  de la session du mois d’octobre et le reliquat du mois de mars 2021.

A en croire les membres du CND rebelles, le président de cette institution régulatrice de la démocratie dans le pays aurait détourné les fonds mis à disposition.

Pour le CND, il s’agit tout simplement des « propos diffamatoires dont le but unique est de nuire ».

 

 

 

 

 

 


Commentaire

Bon plan
Publié le 22.04.2022

À la découverte des chutes de Kongou

Situées sur la rivière Ivindo en aval de la ville de Makokou, les chutes de Kongou s’étendent sur près d’un kilomètre de long et comportent…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Gabon et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut