Eco et Business › Tech

Intégration sous-régionale : le Gabon ne s’apprête pas à être sous assistance énergétique vis-à-vis de la Guinée équatoriale

Pascal Houangni Ambouroue

Pascal Houangni Ambourouet estime en effet que beaucoup ont mal compris l’annonce, lundi 17 février, par le quotidien L’Union du lancement prochain des travaux liés à l’interconnexion des réseaux électriques des deux pays.

Dans un communiqué, le ministre de l’Énergie et des Ressources hydrauliques assure qu’il s’agit plutôt d’un projet censé renforcer l’intégration sous-régionale, inscrit notamment dans le cadre du protocole d’échange d’énergie électrique sous l’égide du Pool énergétique des États de l’Afrique centrale (PEAC).

Le gouvernement présente cette future interconnexion comme une «coopération énergétique avec des contreparties pour chaque État». Mieux, Pascal Houangni Ambourouet la voit comme un «échange de bons procédés» entre le Gabon et la Guinée équatoriale, censé donner «la preuve d’une intégration sous-régionale accomplie» entre les pays.

Financé par la Banque de développement des États de l’Afrique centrale (BDEAC), ce projet devrait impacter plusieurs localités du Gabon parmi lesquelles Medzeng, Medouneu, Mitzic et Bitam. D’autres projets d’«échanges énergétiques» sont prévus avec le Congo, le Cameroun et le Sao Tomé-et-Principe.


Commentaire

L’Info en continu
  • Gabon
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 14.08.2020

Gabon : le parc de Lekoni

Itinéraire dans le sud-est du Gabon, dans la province du Haut-Ogooué à la frontière de la république du Congo. Venez découvrir ses plateaux à perte…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Gabon et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut