International › APA

Monrovia « ville sale » : l’Envoyé de l’UE s’excuse

Le Représentant de l’Union européenne au Liberia s’est excusé d’avoir tenu des propos peu flatteurs sur la capitale libérienne.Lors d’un discours prononcé à l’occasion d’un événement organisé par la Monrovia City Corporation la semaine dernière, Laurent Delahousse avait qualifié la capitale libérienne de « sale et très dégoûtante », en raison de la prolifération des ordures dans toute la capitale.

Il avait déclaré que de toutes les villes africaines où il avait été affecté, Monrovia était la plus sale. Cependant, suite à de vives critiques de la part des Libériens qui ont estimé que ses propos étaient méchants et irrespectueux, Delahouse s’est excusé.

Dans une note reçue par APA, l’émissaire de l’UE à Monrovia a déclaré que sa déclaration avait pour but de « rappeler » aux Monroviens que le fait de jeter des déchets dans leur ville, était une pratique qui, selon lui, devrait cesser, pour que la capitale libérienne soit plus présentable.

Il a déclaré que son intention était d’avoir un impact positif sur le système de gestion des déchets de Monrovia, pour lequel l’Union européenne apporte des fonds.

« Je présente mes excuses au gouvernement et à toute personne se sentant déformée par ces propos et je retire volontairement les termes exagérés que j’ai utilisés », a-t-il indiqué dans son communiqué.

Les représentants du gouvernement libérien ont depuis accepté les excuses de M. Delahouse. Certains Libériens ont également reconnu que sa critique était bien fondée, étant donné la nature délabrée de la ville et son infrastructure de gestion des déchets qui laisse beaucoup à désirer.

Ils ont ajouté que le rappel à l’ordre de Delahouse devrait être pris au sérieux par les Monroviens et les responsables du Conseil municipal, qui devraient élaborer une stratégie plus globale pour que la ville la plus importante du Liberia retrouve une propreté pérenne.

Fondée en 1822 sur la côte atlantique de l’Afrique de l’ouest, Monrovia a été nommée en l’honneur du président américain James Monroe, fervent partisan de l’expansion coloniale américaine dans la région.

Selon un recensement effectué en 2008, Monrovia comptait 1.010. 970 habitants, soit 29% de la population totale du Liberia à l’époque.


Commentaire

L’Info en continu
  • Gabon
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 14.08.2020

Gabon : le parc de Lekoni

Itinéraire dans le sud-est du Gabon, dans la province du Haut-Ogooué à la frontière de la république du Congo. Venez découvrir ses plateaux à perte…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Gabon et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut