International › APA

« Nous ne sommes candidats à rien » (Mamadi Doumbouya)

Dans son discours à la nation, le chef de l’État guinéen a réitéré ce samedi, sa promesse de ne pas être candidat aux élections qui se tiendront à l’issue de la transition.C’est son deuxième message de nouvel an depuis qu’il a déposé Alpha Condé, en septembre 2021. Cette année, le Colonel Mamadi Doumbouya s’est attardé sur le consensus trouvé avec la Communauté économique des États de l’Afrique de l’ouest (Cédéao) pour la transmission du pouvoir aux civils dans des délais raisonnables. Selon le chef de l’Etat guinéen, c’est dans un esprit d’ouverture et de coopération que les autorités de la transition sont parvenus avec l’organisation sous régionale à s’accorder, dans un compromis dynamique, sur un chronogramme qui va permettre la mise en œuvre des dix (10) points pour aboutir au retour à l’ordre constitutionnel.

« Je tiens à rassurer l’opinion nationale et internationale que mon engagement est et reste le même. Il n’a pas changé d’un point. Conformément aux articles 46, 55 et 65 de la charte de la transition, ni moi, ni les membres du Comité National du Rassemblement pour le Développement, ni les membres du conseil national de la transition et encore moins les membres du gouvernement ne seront candidats aux futures élections », a insisté le Chef d’Etat de la Guinée.

De façon très claire ajoute-t-il, « cela veut dire que nous ne sommes candidats à rien ».

Pour Mamadi Doumbouya, cette période de transition sera mise à profit pour mettre en place des institutions fortes qui résisteront à la tentation des hommes dont l’aboutissement sera l’organisation d’élections libres, crédibles, transparentes, inclusives et acceptées par toutes les parties prenantes.

Depuis le 05 septembre 2021, la République de Guinée est dirigée par une junte militaire après un coup d’Etat contre Alpha Condé.

Exilé en Turquie, l’ancien chef de l’Etat continue de se réclamer comme le président démocratiquement élu de la Guinée.

« Je suis et reste un président élu et très attaché à la démocratie, à l’Etat de droit, au respect de nos valeurs de liberté et de dignité », a déclaré Alpha Condé dans son « message d’adresse de nouvel ».


Commentaire

L’Info en continu
Bon plan
Publié le 22.04.2022

À la découverte des chutes de Kongou

Situées sur la rivière Ivindo en aval de la ville de Makokou, les chutes de Kongou s’étendent sur près d’un kilomètre de long et comportent…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Gabon et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut