Politique › Partis politiques

Succession dynastique au CLR , Jean Boniface Assélé met en garde les militants rebelles

Jean Boniface Assélé
Très en colère,  contre les propos de certains militants de sa formation politique, qui  sont mécontent de la nomination du Dr Nicole Assélé à la tête du parti,  Boniface Assélé président fondateur du centre des libéraux (CLR), a dans une déclaration de mise au point faite à Libreville, mis en garde certains cadres militants rebelles qui s’opposent à ses décisions en tant que Président Fondateur du parti qu’il a créé il y a 25 ans.

 

« En ma qualité de Président Fondateur, pour le déplorer et le condamner, la propension pour  certains d’entre vous à remettre en cause toutes les décidons que je prends au motif fallacieux de  violation des dispositions statutaires », a fustigé M. Assélé.

Certains militants reprochent sous cap, au Président fondateur du CLR d’avoir nommé sa fille ainée, Dr Nicole Assélé  à la tête du parti, durant le congrès extraordinaire de septembre 2019. Ils dénoncent une succession dynastique dans le « parti familial ».

Ces jeunes loups qui voient certainement leurs ambitions plombées, s’illustrent dorénavant dans une cabale contre Jean Boniface Assélé via  la publication  d’articles puants et des « tracts méprisants ».


Commentaire

L’Info en continu
  • Gabon
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 14.08.2020

Gabon : le parc de Lekoni

Itinéraire dans le sud-est du Gabon, dans la province du Haut-Ogooué à la frontière de la république du Congo. Venez découvrir ses plateaux à perte…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Gabon et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut