Politique › Judiciaire

Tribunal de Libreville Landry : Washington ne retournera plus en prison

Landry Amiang Washington

Selon les réquisitions du ministère public ayant requis une peine de 3 ans, Landry Amiang Washington qui a comparu ce lundi 13 janvier au tribunal de Libreville pour outrage au chef de l’État, ne retournera plus en prison.

Me Jean Paul Moumbembe l’avocat de Landry, a estimé que le ministère public a ajusté sa peine à la durée purgée par son client en prison.  « Notre client est définitivement libre », a clamé Me Moumbembe.

Landry Amiang Washington a passé 3 ans, 4 mois et 18 jours à la prison centrale de Libreville pour escroquerie, outrage au chef de l’État et incitation à la révolte populaire. Il a été libéré le 7 avril dernier.

Malgré cette libération, le cyberactiviste était reconnu coupable d’outrage au chef de l’État et incitation à la révolte populaire.

L’affaire a été mise en délibéré pour le 30 mars. Si le juge suit les réquisitions du procureur de la République, Landry Amiang Washington ne sera donc pas condamné à une peine qui l’obligera de retourner en prison.




Commentaire

À LA UNE
Sondage

Le retour du president Ali Bongo vous satisfait-il ?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut