Société › Société

Les accidents de travail coûtent plus d’un milliard de FCFA par an à la CNSS

Libreville, 14 février (Gabonactu.com) – L’inspecteur général de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), Salomon Esnaut, a déclaré jeudi à Libreville à l’occasion de la journée portes-ouvertes de la Direction de la prévention des risques professionnels (DPRP), que les accidents de travail coûtent chaque année à l’institution de prévoyance sociale plus d’un milliard de FCFA.

« Ces incidents, survenus en milieux professionnels ou au-delà, particulièrement les accidents de travail, près de 2200 cas relevés chaque année, coûtent plus d’un milliards de FCFA à la CNSS, en termes de réparations et de prise en charge ; contribuant ainsi à obérer substantiellement la trésorerie de l’institution, déjà soumise à des tensions aigües », a déclaré M. Esnaut.

Les chefs des divisions ont la lourde charge d’édifier les usagers (employeurs et travailleurs) encore ignorant des risques professionnels © Gabonactu.com

Lesdits accidents intéressent tous les assurés de la CNSS. Les chefs d’entreprises affiliées ont fait le déplacement de la DPRP, localisée au quartier Glass dans le 4ème arrondissement de Libreville pour s’informer davantage. Les stands ont été érigés à cet effet.

Durant cette exposition, les chefs de divisions de la CNSS ont sensibilisé les opérateurs économiques et autres travailleurs sur cette activité rentrant dans le cadre de la prévention des risques professionnels. Une prévention visant à « protéger l’intégrité physique et mentale des travailleurs ».

Pour la DPRP, il s’agit de prévenir les accidents de travail et les maladies professionnelles, pour la réduction des coûts liées à la réparation des accidents de travail. L’activité du jour visait également à accompagner les entreprises dans le processus de mise en place des systèmes de management de la sécurité et de la santé au travail.

Les explications ont été données durant la journée portes-ouvertes de DPRP. Le chef de division relations employeurs, Giscard Ngoma a indiqué « qu’Allant sur vos lieux de travail si vous avez un accident de trajet, il peut être pris en compte comme étant un risque professionnel, sur vos lieux de travail et sur le chemin inverse en repartant chez vous ».



Commentaire



À LA UNE
Retour en haut