› Société

Éducation : Les enseignants menacent de descendre dans la rue

Ils projettent de lancer dès le 23 avril une grève d’avertissement de trois jours afin de réclamer au gouvernement de meilleurs conditions de travail, un règlement immédiat de leurs conditions administratives et financière

Après les élèves, c’est au tour des enseignants de se lancer dans le mouvement de revendications. « Enseignantes, enseignants. Nous avons assez attendu et le moment est venu pour le Gouvernement de fixer la date des concours internes de l’ENI et l’ENS reportés sine die, de lever le gel des carrières, former les inspecteurs et de construire des établissements », ont-ils écrit sur une de leur page Facebook pour manifester leur colère.

En dehors de l’amélioration des conditions de travail, les enseignants exigent du gouvernement, le versement des salaires aux enseignants stagiaires ENI/ENS des promotions 2014; 2015; 2016 et 2017; le payement des salaires des agents suspendus suite au recensement initié en juillet 2018; de signer l’arrêté instituant l’organisation de la journée nationale de l’enseignant le 23 mars; et enfin le payement intégralement des vacations 2018.




Commentaire

À LA UNE
Sondage

Le retour du president Ali Bongo vous satisfait-il ?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut