› Culture

Franck Nguema va à la rencontre des syndicalistes de la Culture

Le nouveau ministre de la Culture, des Sports, chargé de la Jeunesse et de la Vie associative, Franck Nguema, était face aux syndicalistes de son département ce lundi 24 juin.  Son objectif,  imprimer un nouveau départ dans le cadre d’un dialogue social permanent avec les agents.

C’était la première initiative du ministre de la Culture, des Sports, chargé de la Jeunesse et de la Vie associative, Franck Nguema depuis son accession à la tête de ce ministère.

Face aux syndicalistes ce mardi, Franck Nguema a souligné qu’il y avait des «défis importants à relever, que ce soit dans le sport ou la Culture». «Le gouvernement veut faire du sport et de la culture la vitrine du Gabon» et de «la jeunesse, des femmes et des hommes utiles pour la société. Il faut que ces jeunes se sentent valorisés». Pour lui, «le chantier de la construction du Gabon est infini» et chacun doit pouvoir efficacement ajouter sa pierre à l’édifice.

Du côté des syndicalistes plusieurs revendications sont à l’ordre du jour notamment le départ des responsables administratifs incompétents, le paiement intégral des vacations, le rétablissement des salaires et le paiement des rappels aux responsables du Synapec. Il exige également la réforme de l’Enam avec des budgets de fonctionnement conséquents, ainsi que la réhabilitation de la manufacture.

Pour arriver à gérer cet ensemble de problèmes à la longue, le ministre Franck Nguema a proposé la création d’un Comité de dialogue permanent. Il permettra, selon lui, d’anticiper sur les problèmes grâce à des concertations permanentes. «Cela permettra de regarder toutes les situations du ministère pour éviter que ce ne soit pas seulement au moment où l’on bloque les choses en brandissant les cahiers de charges», a-t-il précisé. Ce comité devrait se réunir au moins une fois le mois.

 




Commentaire

À LA UNE
Sondage

Le retour du president Ali Bongo vous satisfait-il ?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut