› Economie

Gabon : huit entreprises et syndicats se retirent de la CPG

Les raisons de leurs démissions au sein de la Confédération patronale du Gabon (CPG), n’ont pas encore été déterminées. Mis à part un communiqué qui annonce leur départ.

 

Ils sont au total huit (8) entreprises et syndicats qui ont décidé de se mettre à l’écart de cette grande confédération au Gabon. Selon le communiqué publié le 03 mai 2022, les syndicats et entreprises ont indiqué : « ne plus vouloir être associés aux activités et aux communications de la CPG, ni être engagés par des actes de celle-ci »,

Parmi ces entreprises et syndicats, on compte entre  autres l’association professionnelle des établissements de crédit (APEC), le syndicat des importateurs et exportateurs (Sympex), l’union des représentants automobiles et industriels (Urai), le syndicat des entrepreneurs du bâtiment et des travaux publics (Sebtp), le syndicat des sociétés hôtelières et de restauration, le groupement professionnel des pétroliers (Gpp), le groupement des transports terrestres et le général business machine (GBM).

Dirigée par Alain Bâ Oumar depuis février 2017, la CPG a vu le jour au terme d’une élection libre et transparente, remportée sur la base d’un programme devenu depuis lors le Plan d’Action de cet institut. L’une de ses missions est d’assurer et veiller à garantir la compétitivité et la croissance du tissu économique des entreprises au Gabon.


Commentaire

L’Info en continu
  • Gabon
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 22.04.2022

À la découverte des chutes de Kongou

Situées sur la rivière Ivindo en aval de la ville de Makokou, les chutes de Kongou s’étendent sur près d’un kilomètre de long et comportent…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Gabon et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut