Société › Société

Gabon : la FECOREFI exige un audit du fichier des bénéficiaires du fonds communs

FECOREFI

La Fédération des collecteurs des régies financières (FECOREFI), en grève depuis le 13 juillet dernier, passe à la vitesse supérieur, elle décidé dès ce lundi de mettre fin au service minimum en vigueur de 8 heures à 10 heures, a appris journal du gabon.com.

Les agents des Impôts, de la Douane et des Hydrocarbures en grève disent avoir pris cette décision radicale pour punir Ali Bongo qui s’est barricadé et refuse d’ouvrir des négociations.

Le mot d’ordre des leaders syndicaux à leurs adhérents est clair. « Restez chez vous ». Cette consigne tient compte des mesures barrières dictées par le gouvernement dont le rassemblement de plus de 10 personnes.

Les grévistes réclament le paiement de leurs primes spécifiques autrefois connues sous l’appellation « fonds communs ». Ils exigent surtout les résultats de l’audit du fichier des bénéficiaires de ces fonds.

« Nous estimons que le fichier compte beaucoup de noms fictifs, des doublons et des personnes fantômes », a confié Sylvain Ombindha , porte-parole de la Fédération des collecteurs des régies financières (FECOREFI).

 

 

 


Commentaire

Bon plan
Publié le 25.04.2019

Le Parc national de Minkébé

Le parc national de Minkébé est un parc national d'une surface de 8 000 km2, situé dans le nord-est du Gabon, dans la province du Woleu-Ntem. Massif…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Gabon et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut