Politique › Judiciaire

Gabon : les détourneurs de deniers publics désormais dans l’œil du cyclone

FCFA

Nestor Mbou, président de la Commission nationale de lutte contre l’enrichissement illicite (CNLCEI), a dans son discours commémoratif de la Journée nationale de lutte contre la corruption et l’enrichissement illicite, a prévenu, que toutes les personnes reconnues coupables des actes de corruption par son institution seront sanctionnées conformément à la loi.

 « Désormais à tous les échelons, chaque acteur est exposé à la rigueur de la loi », a averti M. Mbou, précisant par la suite qu’il n’y aura pas une justice à géométrie variable.

« Face au défi économique quel qu’il soit, il n’y aura ni mini fretin ni gros poisson. Tout le monde passera à la casserole » Dit le président de la CNLCEI.

Il sied de noter que,  depuis sa création au début des années 2000, la CNLCEI n’a jamais fait aboutir un dossier à l’encontre d’un commis de l’Etat suspecté de corruption et de détournement de deniers publics. Malgré ses pouvoirs élargis, elle reste comme une institution qui sert de décor.

Pour rappel, la CNLCEI a été mise en place avec un soutien massif du FMI et de la Banque Mondiale pour aider le Gabon à lutter contre la corruption et l’enrichissement illicite à l’origine du mal développement du pays.

 


Commentaire

L’Info en continu
  • Gabon
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 14.08.2020

Gabon : le parc de Lekoni

Itinéraire dans le sud-est du Gabon, dans la province du Haut-Ogooué à la frontière de la république du Congo. Venez découvrir ses plateaux à perte…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Gabon et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut