› Société

Grève dans le secteur de l’audiovisuel depuis ce jeudi

Depuis ce jeudi 03 octobre 2019, une grève générale illimitée a débuté dans les médias audiovisuels publics. En tête de fil, le Syndicat des professionnels de la communication (SYPROCOM).

Les revendications du syndicat sont claires. Il s’agit d’établir où l’argent des recettes de leurs entreprises va. Soit les revenus provenant de la publicité et des communiqués. En deuxième lieu, il s’agit de mettre plus de clairvoyance dans la redevance audiovisuelle et cinématographique (RAC). Cette redevance s’élèverait à environ 300 millions de FCFA par trimestre. Les administrateurs de ce fond travaillant au ministère de la communication, sont d’ailleurs soupçonnés de détourner cette recette, sans la redistribuer aux principaux bénéficiaires.

La Radio et la Télévision gabonaises emploient près de 2000 agents. Les journalistes et techniciens de Radio Gabon et de Gabon 1ère, maintiennent donc leur mot d’ordre de grève.

Rappelons que la veille,  le Directeur général de la Télévision nationale, Sébastien Ntoutoume a été limogé et remplacé par Sylvain Abessolo. Le journaliste nommé lors du conseil des ministres de ce 02 octobre, présidé par le Président de la République, a brièvement occupé les fonctions de directeur de la presse présidentielle sous Omar Bongo Ondimba. Il a ensuite officié dans différents cabinets ministériels, dont la Primature et les Affaires étrangères.

 




Commentaire

À LA UNE
Sondage

Le retour du president Ali Bongo vous satisfait-il ?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut