Société › Education

8 étudiants gabonais installés à Tunis ont été victimes d’une descente musclée de la police à leur domicile

La chambre d'un étudiant

 Le 4 décembre dernier aux environs de 16 heures, les étudiants gabonais installés à Tunis, ont été brutalisés  par les agents de la police tunisienne.  

Si les mobiles de la perquisition n’ont pas été expliqués, les étudiants affirment avoir perdu de l’argent, disques durs et ordinateurs au cours de la fouille de leur appartement ayant duré 30 minutes.

C’est une scène surréaliste qu’ont vécue 8 étudiants gabonais installés à Tunis. Le 4 décembre aux environs de 16 heures, Jean-Bruno Jeanginoh Nguamateka, Irvine Mala, Jordan Leyoko, Kevine Blondel Ndomba, Variack Ponga, Thiaw Imouela, Boma Yaba et Heij Fawzy Liyama ont vu débarquer à leur domicile une dizaine de policiers armés.

Selon Jordan Leyoko, joint au téléphone par nos confères de Gabonreview depuis Tunis, «après avoir défoncé brutalement la porte, ils nous ont pointé les armes, nous demandant de nous coucher à même le sol. Sans rien dire d’autre, ils nous disaient l’argent! L’argent où est l’argent où est l’argent ».

Ils se sont ensuite «mis à fouiller toutes les pièces de l’appartement. Ils ont emporté certains de nos disques durs, et des ordinateurs. Nous ne comprenons rien», a poursuivi l’étudiant.

Après la fouille ayant duré 30 minutes, Jordan Lekoko et ses amis affirment avoir perdu plusieurs objets: «l’un de mes camarade a perdu 90 dirham et l’autre près de 250 dirham. Nous avons également perdu les disques durs».

Après l’appartement habité par les étudiants gabonais, les policiers se sont dirigés dans un autre appartement où réside un étudiant nigérian. Ce dernier a été «embarqué dans le véhicule de la police et n’est jamais revenu jusqu’à ce jour», a déclaré Jordan Lekoko.

Source: gabonactu.com

 

 

 

 

 

 


Commentaire

L’Info en continu
  • Gabon
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 14.08.2020

Gabon : le parc de Lekoni

Itinéraire dans le sud-est du Gabon, dans la province du Haut-Ogooué à la frontière de la république du Congo. Venez découvrir ses plateaux à perte…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Gabon et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut