Société › Education

Les parents d’élèves accusent les syndicats d’enseignants d’instrumentaliser leurs enfants

Plusieurs centaines d’élèves du secondaire, des collégiens et des lycéens, ont manifesté ce lundi dans plusieurs villes du pays pour protester contre un récent décret modifiant les règles d’attribution des bourses d’étude. Une situation jugée inquiétante pour les parents

Dans plusieurs villes, Oyem, Franceville ou encore Port-Gentil, des lycéens sont descendus dans les rues ce lundi pour protester contre ce projet de réforme, validé en conseil des ministres le 29 mars. A Libreville, 16 étudiants ont été brièvement interpellés. Alors que la réforme vise, selon le ministre de l’Enseignement supérieur, à mettre en avant « l’encouragement au mérite », elle soulève un vent d’inquiétude tant de la part des étudiants, que des élèves et des parents d’élèves.

Cornaqués par les syndicats d’enseignants, la situation n’a pas été très bien accueillie chez les parents qui se plaignent d’instrumentalisation et de manipulation de la part du corps enseignant. « A cet âge, nos enfants n’ont aucune conscience politique. Ils sont manipulés par des adultes sans scrupules », dénonce une maman.

Pour les parents, ces derniers se servent de leurs enfants à des fins politiques.

Commentaire

Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Le retour du president Ali Bongo vous satisfait-il ?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut