Politique › Judiciaire

Libreville : Hercule Nze Souala a été libéré après deux semaines passée en garde à vue au B2

Hercule Nzé Souala

Le président  du Mouvement des jeunes entrepreneurs baptisé : « Wabouna », Hercule Nzé Souala, gardé à vue depuis près de deux semaines à la Direction générale des contre-ingérences appelé communément « B2 », se félicite d’avoir  a été libéré.

« Après de pertinentes perquisitions, longues enquêtes et des heures d’interrogatoires, les agents du B2 ont eu des éléments me disculpant de toutes implications dans cette machinerie qui ne visait qu’à semer le trouble et mettre en mal la cohésion sociale chère aux pères fondateurs de notre  nation le Gabon mais aussi de jeter le discrédit sur ma modeste personne. Au terme de ses enquêtes et perquisitions, j’ai pu grâce à Dieu, au dynamisme et à l’objectivité de nos services de renseignements regagner ma famille », s’est réjoui M. Nze Souala sur sa page Facebook.

L’ancien rappeur connu sur le sobriquet : « Obélix » a été interpelé en fin janvier dernier  pour  des forts soupçons  dans  la diffusion des alertes considérées comme des véritables Fakes news ayant engendré le phénomène des enlèvements supposés  d’enfants  au Gabon.

La lugubre affaire avait défrayé la chronique,  et occasionné la mort de deux personnes, à Libreville par les lynchages populaires (justice populaire). Durant la période folle (24 janvier)  une autre personne (une dame) est morte d’une balle  suite à une bavure policière.




Commentaire

À LA UNE
Sondage

Le retour du president Ali Bongo vous satisfait-il ?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut