Société › Education

Libreville : l’Université Omar Bongo en quête de deux groupes électrogènes

Université Omar Bongo

Recevant le ministre de l’Eau et l’Énergie le 14 janvier dernier à l’Université Omar Bongo, dans le cadre du déploiement du projet des 5 000 lampadaires solaires, le recteur Marc Louis Ropivia a sollicité une dotation de deux groupes électrogènes pour faire face aux délestages.

À l’Université Omar Bongo (UOB) et à celle des Sciences de la santé où il s’est rendu le 14 janvier, Pascal Houangni Ambouroue, est allé s’imprégner de l’état des infrastructures électriques et hydrauliques. Il s’agit de se rendre compte de l’existant pour mieux l’améliorer. Un intérêt particulier a été marqué pour l’éclairage dans ces deux universités, d’autant plus que, ont indiqué les autorités rectorales, «l’électrification permettra d’assurer la sécurité» sur les différents campus universitaires.

La quête d’une électrification renforcée s’inscrit dans le cadre du projet 5 mille lampadaires d’Ali Bongo. Par ailleurs, à l’aube de la commémoration des 50 ans de l’UOB, le recteur de cette université, Marc Louis Ropivia, assure qu’au cours de cette année 2020, des travaux «censés donner à l’Université Omar Bongo un lustre nouveau» seront entrepris.

Créé en 1970 sous l’appellation d’Université nationale du Gabon (UNG), l’établissement qui devint UOB en 1978, souhaite répondre aux attentes de la politique du gouvernement gabonais en matière de formation et exprime le besoin de mieux se porter et de soigner son image.


Commentaire

L’Info en continu
  • Gabon
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 14.08.2020

Gabon : le parc de Lekoni

Itinéraire dans le sud-est du Gabon, dans la province du Haut-Ogooué à la frontière de la république du Congo. Venez découvrir ses plateaux à perte…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Gabon et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut