› Politique

Mutation de RHM en RPM : Michel Menga promet la guerre à Alexandre Barro Chambrier

Le membre fondateur du Rassemblement héritage et modernité (RHM, opposition), Michel Menga m’Essone a annoncé, samedi 13 avril, qu’il va entamer prochainement une guerre contre Alexandre Barro Chambrier pour non-respect des statuts dans l’organisation du dernier congrès extraordinaire du RHM.

Le dernier congrès organisé par le Rassemblement héritage et modernité (RHM) du 5 au 7 avril dernier à Libreville n’a pas seulement fait des heureux.  L’un des anciens membres du partis Michel Menga M’Essone a fait une sortie ce samedi 13 avril pour manifester son mécontentement face à toutes les clauses de ce congrès. Notamment le changement de la dénomination du parti.

«Le congrès qui s’est tenu est illégal vu que les textes fondateurs disent qu’un congrès national doit préalablement être précédé de la tenue des congrès provinciaux. C’est pour cela qu’à partir de la semaine prochaine, nous allons engager une bataille en ce sens que le RHM est un parti légalement constitué, le  RHM ne doit pas mourir». a déclaré l’homme politique.

«A partir de la semaine qui va commencer nous allons prendre nos responsabilités pour saisir qui de droit pour leur exprimer officiellement notre position par rapport à ce qui a été fait. (…)Héritage et modernité c’est un patrimoine commun. Ce n’est pas une propriété d’un individu», a-t-il ajouté, visiblement remonté contre Barro Chambrier le président du RPM qu’il accuse implicitement de tromper le peuple.

Il faut rappeler que la brouille entre les deux anciens compagnons politiques est née suite à l’entrée au gouvernement de Michel Menga M’Essone en mai 2018. Cette situation a amené Barro Chambrier et les siens à engager des procédures d’exclusion.

 

Commentaire

Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Le retour du president Ali Bongo vous satisfait-il ?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut