Société › Faits divers

Oyem : Trois présumés trafiquants d’ivoire aux arrêts

Un enseignant, un agent de santé et un pêcheur ont été récemment épinglés dans un motel à Oyem au nord du Gabon avec deux défenses d’éléphants qu’ils s’apprêtaient à liquider au noir.

Les agents de la Police Judiciaire et des Eaux et Forêts, accompagnés de l’ONG Conservation Justice, ont mis la main sur les présumés trafiquants alors qu’ils étaient sur le point d’écouler, de manière illicite, les défenses d’éléphant. C’est un indic qui a prévenu les enquêteurs de la transaction illicite dans les environs.

Georgelin BECKA MBENG (enseignant au lycée Richard Nguema Békalé), Gustave ASSOUMOU (agent médical à l’ACNAMGS) et Maxime OWONO (pêcheur) ont été pris en flagrant délit de détention et commercialisation de deux pointes d’ivoire sectionnées en quatre morceaux.

Conduits au poste de police, leur domicile a été perquisitionné.  Aux domiciles respectifs des présumés trafiquants. Au domicile de Georgelin Becka Mbeng, les agents vont mettre la main sur trois armes dont un calibre 12, un 14 millimètre et un 458 pour la grande chasse. En ce qui concerne les autres domiciles, la perquisition n’a produit aucun objet compromettant.

 

 


Commentaire

L’Info en continu
  • Gabon
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 14.08.2020

Gabon : le parc de Lekoni

Itinéraire dans le sud-est du Gabon, dans la province du Haut-Ogooué à la frontière de la république du Congo. Venez découvrir ses plateaux à perte…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Gabon et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut