Politique › Judiciaire

Réhabilitation du complexe omnisport OBO: Le Gabon gagne son procès face à Eurofinsa

complexe omnisport Omar Bongo de Libreville (maquette)

La Chambre de commerce internationale (CCI) de Paris a livré son verdict dans le litige opposant le Gabon à Eurofinsa ce 13 septembre 2019.

Le groupe de BTP espagnol Eurofinsa, avait obtenu le marché de la réhabilitation du complexe Omnisport Omar Bongo de Libreville et celui de la construction de la route nationale 1 (RN1). Mais en 2016, les chantiers furent arrêtés à cause du non-paiement de l’Etat gabonais.

En 2017, le groupe espagnol dénonçait des manquements graves de l’Etat gabonais à ses obligations contractuelles et mettait en demeure le Gabon de payer une facture colossale. Contestant cette injonction, le Gabon demandait, pour sa part, le versement de pénalités pour malfaçons et reliquat fiscal.

Dans le cadre de la RN1, Eurofinsa avait déposé une plainte devant la CCI. La société requérait du Gabon la somme de plus de  43 milliards de francs CFA, en guise de règlement d’impayés. L’affaire a connu son épilogue le 13 septembre avec la victoire du Gabon.

Selon Jeune Afrique, la CCI a condamné le Gabon à payer 3,7 milliards de francs CFA de factures impayées. Soit moins que la réclamation d’Eurofinsa qui, pour sa part, doit verser au Gabon plus de 3,8 milliards «que Libreville lui avait au départ versé comme avance de démarrage». Par jeu de compensation, Eurofinsa versera donc au Gabon un peu plus de 130 millions de francs CFA.

Source: Gabon Review




Commentaire

À LA UNE
Sondage

Le retour du president Ali Bongo vous satisfait-il ?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut