› Politique

Remaniement du 07 novembre: La toute puissance de Brice Laccruche prend fin

Changement de cap pour Brice Laccruche Alihanga. Il vient d’être retiré de ses fonctions de chef de cabinet du président de la République pour rejoindre le gouvernement.

Il est désormais Ministre chargé du Suivi de la Stratégie des Investissements Humains et des Objectifs de Développement Durable. Brice Laccruche Alihanga n’est plus le directeur de cabinet du président Ali Bongo Ondimba. Il a été démis des fonctions qu’il occupait depuis août 2017, alors qu’il avait remplacé Martin Boguikouma.

A la suite des événements de ce 07 novembre, le nouveau ministre a déclaré:« Je tiens à réaffirmer ma profonde gratitude et mes sincères remerciements à l’endroit de SE le Président de la République, M. Ali Bongo Ondimba, pour l’honneur qu’il m’a fait de le servir, et à travers lui, notre Pays, durant cette période charnière. »

Il a été très discret au début de son mandat. Puis, son influence est montée d’un cran, un an plus tard, lorsque le président Ali Bongo est victime d’un AVC en octobre 2018. Laccruche Alihanga prend le dessus sur tous les lobbies qui s’agitent autour du fauteuil présidentiel, et manœuvre de manière stratégique pendant l’absence du Président. Il est au centre des affaires: sa toute puissance s’exprime ainsi durant toute cette période.

L’écrivain gabonais Janis Otsiemi publiera en avril  2019 une biographie surprise sur le bras droit du Président intitulée L’Homme sans visage. Il y précise que Laccruche à « la main haute sur les affaires sensibles » du pays.

Cette situation n’est pas pour plaire à l’opposition qui l’accuse à mainte reprise de diriger le Gabon par procuration. A l’image de ce discours de Jean Ping à l’occasion de la fête nationale de l’indépendance du Gabon en 2019, où il dit que le Gabon est dirigé par des « français », faisant référence aux origines de Brice Laccruche.

Mais aujourd’hui, débarqué de son poste où la presse le croyait « intouchable », le désormais ministre se range dans un segment moins houleux des affaires de l’Etat.




Commentaire

À LA UNE
Sondage

Le retour du president Ali Bongo vous satisfait-il ?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut