Société › Société

Réouverture des lieux de culte : bras de fer entre l’Église Catholique et le gouvernement

Raymond Ndong Sima

En réaction des mesures d’assouplissement notamment la réouverture des lieux de culte, Raymond Ndong Sima, estime que le gouvernement veut, «de manière grossière, se saisir ainsi d’un prétexte pour s’immiscer dans le rituel chrétien et le vider de son essence et de sa substance».

Il sied de noter que, les nouvelles mesures gouvernementales annoncées, le 16 octobre, par le Premier ministre, Rose Christiane Ossouka, visant à alléger les restrictions imposées dès la survenue du Covid-19, passent toujours mal du côté de l’Eglise catholique du Gabon.

L’Église Catholique du Gabon, persiste et signe. Elle ouvrira ses portent cinq jours avant la date fixée par le gouvernement, comme prévu. Dans ce bras de fer, relève l’ancien chef du gouvernement, Raymond Ndong Sima, l’interdiction concernant la distribution de la communion au cours des offices religieux «touche au fondement même de leur culte». «L’interdiction annoncée est une immixtion flagrante dans le déroulement d’un rituel qui constitue précisément le cœur du culte», a-t-il dénoncé.  Pour lui, cette décision « révèle le véritable objectif du gouvernement, à savoir la réduction au silence du discours moral».

 


Commentaire

L’Info en continu
  • Gabon
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 14.08.2020

Gabon : le parc de Lekoni

Itinéraire dans le sud-est du Gabon, dans la province du Haut-Ogooué à la frontière de la république du Congo. Venez découvrir ses plateaux à perte…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Gabon et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut