› Santé

Santé: Julien Nkoghé Bekale rejette les résolutions de la Task-force

En clôturant les travaux de la task-force sur la santé, le premier ministre n’a pas caché sa colère face aux résolutions apportées par l’équipe ayant siégé lors de ces assises.

« Ça a assez duré. La récréation est terminée dans le secteur de la santé ». C’est le message a retenir du discours du premier ministre Julien Nkoghé Bekale, lors de la clôture des travaux de la task-force du secteur de la santé. Convoqué il y a plusieurs jours déjà, les experts de la santé ont émis des propositions pour réguler le secteur.

Mais c’est avec virulence que le premier ministre a rejeté avec force ces dites résolutions. Précisant qu’à peine 5 à 10 d’entre elles seront respectées. Il dénonce les différentes parties prenantes d’avoir privilégiées les perdiem des médecins et autres personnels sans tenir compte des problèmes comme le manque de médicaments et la prise en charge des malades.

« Vous n’avez pas voulu faire le travail qu’on vous a demandé de faire. Vous avez philosophé, épilogué, des théories jusqu’à sortir 192 milliards de demande sous la protection sociale. Moi j’attendais une proposition allant dans le sens que les CHU de Libreville et d’Owendo  seraient gérés comme le CHU mère et enfant (Jean Ebori, confié aux espagnols). On va confier ça au privé et on va voir comment ça va fonctionner. Et on va contractualiser les médecins qui travaillent dans ces hôpitaux et les infirmières. Celui qui ne veut pas, il part, il va travailler ailleurs, s’il est fonctionnaire on coupe son salaire. pourquoi malgré tant de milliards de FCFA investis dans la santé, rien ne marche. Les populations ne ressentent rien ? Nous avons des médecins à l’hôpital général qui sont des médecins fonctionnaires mais qui ne travaillent pas pour le serment d’Hippocrate qu’ils ont prononcé, ils sont dans leurs cliniques privées et ils sont payé à la fin du mois.  Ça a assez duré. La récréation est terminée dans le secteur de la santé ».

Le premier ministre après son propos est parti, laissant l’assistance pantoise…




Commentaire

À LA UNE
Sondage

Le retour du president Ali Bongo vous satisfait-il ?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut