Société › Société

SEEG : « ici c’est difficile, on fait des mois sans la moindre goutte d’eau » (Chantal, une habitante d’Akebé-ville)

La Société d’Energie et d’eau du Gabon (SEEG) sous les instructions du gouvernement poursuit son opération de distribution d’eau potable baptisée : « mains propres » pour pallier la carence du précieux liquide dans certains quartiers, surtout sous intégrés de Libreville.

L’opération lancée en avril dernier vise également à mettre des dispositifs d’appoint   dans ces quartiers de la capitale gabonaise, approvisionnés difficilement en eau pour permettre aux populations de se laver régulièrement les mains, geste préconisé par l’OMS et le gouvernement aux fins d’endiguer la propagation du Covid-19.

Jeudi, les populations du quartier Akébé-ville dans le 3ème arrondissement se sont ruées avec les récipients devant les camions citernes affrétés pour s’approvisionner.

« Ici c’est difficile, on fait des mois sans la moindre goutte d’eau. Quand on a la chance, l’eau coule des robinets par intermittence vers les 3h ou 4h », a déclaré à un reporter de Gabonactu.com, Chantal, une habitante d’Akebé-ville.

Globalement 20 quartiers de Libreville sont concernés par cette opération.  Les camions plateau et citernes spécialement équipés de cubitainers et des accessoires pour le remplissage et la distribution d’eau potable (capacité 20 m3) effectuent des rotations depuis 5 mois dans des zones identifiées comme privées d’eau potable

 


Commentaire

L’Info en continu
Bon plan
Publié le 14.08.2020

Gabon : le parc de Lekoni

Itinéraire dans le sud-est du Gabon, dans la province du Haut-Ogooué à la frontière de la république du Congo. Venez découvrir ses plateaux à perte…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Gabon et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut