Eco et Business › L’Eco en +

Transport maritime international : les navires auront bientôt leur registre

Le ministre gabonais des Transports, Justin Ndoundangoye, a présenté, ce mardi 16 avril à la presse, le projet du Registre international gabonais des navires.

Les activités du Registre International Gabonais des Navires seront officiellement lancées les 22 et 23 avril prochains à Dubaï aux Émirats Arabes Unis. Il compte déjà plus de 200 potentiels opérateurs qui veulent battre pavillon gabonais.

Selon le ministre des Transports, le but visé est de s’imposer dans un espace par où transitent plus de 10 milliards de tonnes de marchandises par an, à l’instar des pays comme le Liberia, le Panama ou encore les Comores. «le Gabon est un acteur majeur en matière maritime. Ce registre est d’un enjeu considérable, il va positionner le pays dans l’espace maritime mondial en apportant plus de compétitivité et de performance économique dans la logique de la diversification de l’économie. Ce projet est une des actions contenues dans la feuille de route du Gouvernement. Laquelle nécessite un plus grand sens d’imagination» a t-il indiqué face à la presse.

Par ailleurs, ce Registre international gabonais des navires permettra aussi : de positionner le Gabon au sein des organisations internationales du secteur maritime ; d’adapter la législation nationale aux conventions applicables ; l’accès des entités de signalisation et de navigation maritime aux équipements, systèmes informatiques et unités nautiques.

 

 

 

 

 



Commentaire

À LA UNE
Sondage

Le retour du president Ali Bongo vous satisfait-il ?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut