Politique › Judiciaire

Gabon : Alfred Madoungou accusé d’assassinat avec prélèvement d’organes à Mouila

Alfred Edmond Nziengui Madoungou

Alfred Madoungou l’ancien conseiller du chef de l’Etat d’Ali Bongo,  a été mis aux arrêts la semaine dernière. Ce quinquagénaire de Mouila, est soupçonné comme commanditaire d’au moins deux assassinats avec prélèvement d’organes à Mouila, il y a plus de cinq ans.

Plus d’un an après son éviction du palais où il occupait le poste de conseiller du chef de l’État, Alfred Edmond Nziengui Madoungou a été interpellé le week-end écoulé. La rumeur qui a abondamment circulé ces dernières heures sur les réseaux sociaux a été confirmée, ce lundi 27 janvier, par diverses sources, y compris par certaines personnalités fiables de la présidence de la République.

Le motif de l’interpellation de ce cadre du Parti démocratique gabonais (PDG) ayant compté parmi les personnes influentes du premier septennat d’Ali Bongo n’est pas encore connu. Néanmoins, ces dernières années, ce proche de Maixent Accrombessi, ancien directeur de cabinet d’Ali Bongo, a été présenté à l’opinion comme le commanditaire d’au moins deux assassinats avec prélèvement d’organes à Mouila.




Commentaire

À LA UNE
Sondage

Le retour du president Ali Bongo vous satisfait-il ?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut