Société › Société

Libreville : le gouvernement interdit la vente de la friperie « Moutouki » jusqu’à nouvel ordre

Moutouki

 Eugene Mba, maire de Libreville a dans un communiqué parvenu  lundi 8 février dernier à notre rédaction, a indiqué que la vente de la friperie plus connue localement sous l’appellation « Moutouki » est interdite jusqu’à nouvel ordre dans le périmètre urbain de la capitale gabonaise.

L’interdiction concerne les marchés, les carrefours et autres lieux publics, précise le communiqué. C’est pour freiner la propagation du  Covid-19 en nette recrudescence dans le pays.

A cet effet, le maire de Libreville a, a mis sur pied une brigade mixte comportant des gendarmes, des agents municipaux et un inspecteur municipal. La brigade se chargera de faire appliquer cette décision. Les récalcitrants seront interpellés poursuivis et punis selon la loi en vigueur, prévient le maire.

Autrefois réservée aux immigrés de l’Afrique de l’ouest, la vente du Moutouki est devenue un business qui nourrit plusieurs gabonais. Il est vendu à la criée dans les marchés et principaux carrefours. L’arrivée de nouveaux vêtements provoque souvent des attroupements potentiellement dangereux par ces temps de Covid-19.

 


Commentaire

L’Info en continu
  • Gabon
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 14.08.2020

Gabon : le parc de Lekoni

Itinéraire dans le sud-est du Gabon, dans la province du Haut-Ogooué à la frontière de la république du Congo. Venez découvrir ses plateaux à perte…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Gabon et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut